Actualité Deux-roues Génie Civil et manutention Mobilité Matériel agricole et horticole

Action FGTB pour le 29/11/2018 à Namur et actions syndicales entre le 10 et 14/12/2018

Le 29 novembre 2018 à Namur ainsi qu'entre le 10 et le 14 décembre 2018 il y aura des actions syndicales.

Action FGTB pour le 29 novembre 2018 à Namur 

La FGTB annonce une action syndicale à Namur le 29 novembre 2018 contre la réforme APE du ministre régional Jeholet. La FGTB précise, d’une part, que les absences individuelles liées à cette action devront être considérées comme des absences pour cause de grève et, d’autre part, que les centrales syndicales prendront les dispositions nécessaires vis-à-vis des employeurs concernés. 

Les travailleurs qui arrêteront le travail pour participer à ces actions ne percevront pas de rémunération pour les heures non prestées. Le maintien en service des intérimaires est permis pendant les manifestations syndicales, sauf en cas de grève dans l’entreprise et à évaluer au cas par cas avec le bureau d’intérim.

Actions syndicales entre le 10 et 14 décembre 2018 

Nous avons reçu un préavis de grève de la part du front commun syndical FGTB-CSC-CGSLB. Ces centrales d’ouvriers annoncent des actions entre le 10 et le 14 décembre 2018 sur le theme des pensions et du travail faisable dans différentes regions du pays.

Selon les médias, ces actions peuvent aller de la distribution des tracts, à la tenue de comités d'entreprise et réunions du personnel à des grèves. 

Le front commun syndical des ouvriers déclare que ces actions pourront occasionner l’absence de travailleurs.

Il indique également que le 14 décembre 2018 sera donc une journée d’actions interprofessionnelles qui sera considérée comme jour de grève et pour laquelle les indemnités seront versées par eux-mêmes aux travailleurs qui en raison de leur participation à l’action, subiraient une perte de salaire. Seront également couvert les travailleurs dont le shift aurait commencé le 13 décembre au soir où se terminant dans la nuit du 14 au 15 décembre.

Dans un préavis de grève ultérieur, ABVV-Metaal - ACV-CSC METEA - MWB-FGTB - ACLVB ajoute que, à moins que ces absences ne soient considérées au niveau de l'entreprise comme une mission syndicale, elles devraient dans le cas contraire être considérées comme un jour de grève.

Les travailleurs qui arrêteront le travail pour participer à ces actions ne percevront pas de rémunération pour les heures non prestées. Le maintien en service des intérimaires est permis pendant les manifestations syndicales, sauf en cas de grève dans l’entreprise et à évaluer au cas par cas avec le bureau d’intérim.