Actualité Mobilité Deux-roues Matériels pour l'automobile et outillage Génie Civil et manutention Matériel agricole et horticole

Attentes élevées de l'approche locale du corona

24-07-2020

Le coronavirus COVID-19 éclate à nouveau. Il est donc logique que le Conseil national de sécurité du 23 juillet ait annoncé des mesures supplémentaires qui s'appliqueront déjà à partir du samedi 25 juillet.

Il est frappant de constater que l'approche se situe désormais également au niveau local. Les villes et communes peuvent prendre des mesures sur leur territoire pour lutter contre les sources locales d'infection. Dans le cas le plus extrême, un confinement local peut être décidé. Un deuxième confinement général et les graves dommages socio-économiques associés doivent ainsi être évités.  

Cependant, cette approche locale pose un défi supplémentaire pour nos entreprises (employeurs) et soulève un certain nombre de questions sans réponse. Voici un premier aperçu non exhaustif :

  • Les communes et les villes peuvent-elles imposer des mesures différentes lorsque le statut de l’épidémie est identique partout, ce qui peut conduire à l'arbitraire et donc à une concurrence déloyale ?
  • Mesures de compensation et de soutien aux entreprises locales concernées ?
  • Quelles entreprises et activités essentielles doivent rester ouvertes ?
  • Dans quelle mesure la communication sera-t-elle (efficacement) transmise à la population, aux entreprises locales et aux autres acteurs impliqués (y compris les fournisseurs, etc.) ? Y a-t-il suffisamment d’expérience en la matière ?
  • Comment l'entreprise gère-t-elle au mieux la complexité de l'approche locale avec des succursales dans différentes villes et communes ?
  • Comment l’entrepreneur/employeur gère-t-il les directives des autres communes et villes (résidence de ses employés et collègues-concurrents) ?

La pratique montrera comment les autorités locales assumeront ce rôle, mais le fait est qu'une pandémie ne laisse pas beaucoup de marge pour essayer des recettes inédites.

Toute personne revenant de vacances e.a. avec une voiture particulière, devra remplir un formulaire sur internet 48 heures avant le retour. L'obligation prendrait effet à partir du 1er août et s'appliquerait quelle que soit la destination (même s'il ne s'agit pas d'une zone à risque).   Ici aussi, les contours ne sont pas encore totalement nets et on ne sait pas encore comment le contrôle sera effectué.

Nous conseillons donc à nos membres de suivre de près les communiqués (locaux) pertinents.

Des informations plus détaillées suivront.

 

Photo: Pixabay - iXimus