Actualité Deux-roues Génie Civil et manutention Matériel agricole et horticole Mobilité

Corona : actualisation 2020-03-19

Il est important de savoir que l’information que nous diffusons est exacte à l’heure de sa publication (jeudi 19 mars 2020 à 16 heures) mais que le gouvernement affine, renforce et adapte en permanence les règles. 

C’est pourquoi nous vous conseillons de consulter les divers canaux pour toute information complémentaire :

Quelles sont les nouvelles principales aujourd’hui ? 

  1. Nous confirmons les informations diffusées hier : tous les magasins, showrooms et lieux où vous recevez des clients doivent être entièrement fermés à la clientèle. L’esprit de la loi doit être respecté : pas de contacts avec la clientèle dans votre commerce, donc pas sur rendez-vous, ni individuellement un par un, pas même lorsque cela avait été convenu de longue date, pas nos plus via un sas à la porte d’entrée… Evitez toute créativité pour entreposer des biens devant la porte d’entrée et d’inviter les clients à les retirer.  Plusieurs membres nous ont avertis que la police effectue des contrôles et vérifie si la porte d’entrée est verrouillée.
     
  2. Hormis les exceptions essentielles comme le secteur alimentaire et médical, les pharmacies, banques et bureaux de poste, TRAXIO a demandé une exception pour ses membres.  Nous avons déposé cette requête mardi et obtenu mercredi la confirmation orale qu’une dérogation était accordée pour toute réparation urgente et intervention de dépannage-remorquage urgente pour les entreprises ressortissant à la Commission paritaire 112 (entreprises de garage). Cette mesure a été confirmée par écrit au Moniteur Belge de mercredi après-midi et a déjà fait l’objet d’un communiqué dans notre actualisation quotidienne de mercredi.  Il est important de savoir que TRAXIO continue d’œuvrer à l’extension de la liste de commissions paritaires telles que la CP 111 pour les membres de Fedagrim (agriculture), CP 149.2 pour les membres carrossiers de TRAXIO-Febelcar et la CP 149.4 pour les membres de TRAXIO-Sigma (génie civil et manutention).  Nous avons reçu suffisamment d’exemples de nos membres pour étayer nos requêtes et savons qu’en ce moment (jeudi après-midi) le gouvernement fédéral se penche sur l’extension de cette liste.  A suivre donc.
     
  3. A l’exception des interventions de dépannage-remorquage urgentes, nous avons demandé aux autorités d’accorder une chance aux entreprises de location de pourvoir aux besoins de mobilité urgents (par exemple, que faire à 23 heures lorsque les transports en commun ne circulent plus, qu’un véhicule vient d’être remorqué d’urgence et que son conducteur et les passagers échoués doivent rentrer chez eux ?). Cependant dans l’état actuel des choses, il N’Y A PAS de dérogation pour les entreprises de location. Nous poursuivons nos efforts pour obtenir cette dérogation pour les entreprises de location répondant à une urgence.
     
  4. Par ailleurs, nous avons également réclamé l’autorisation d’effectuer des réparations urgentes sur les vélos.  A l’instar des réparations urgentes dans les garages, il faut obtenir une exonération pour les réparations urgentes des vélos.  Dans l’état actuel des choses, cette dérogation n’est PAS accordée.
     
  5. Comme nous le savons entre-temps, les stations de contrôle technique ont fermé dans les trois régions du pays.  Pour le parc automobile roulant, les gouvernements régionaux sont en train de prolonger les certificats de visite venant à échéance pendant cette période de confinement en réponse au Coronavirus.   Si nos informations sont exactes, il s’agit d’une simple formalité et la situation sera régularisée par décret cette semaine.  La situation des véhicules devant encore être présentés au premier contrôle périodique est différente.  Nous sommes au courant de la situation.  Il n’y a pas encore de solution en vue mais nous poursuivons nos efforts.
     
  6. Enfin, nous avons été avisés hier (mercredi après-midi) que la police arrêtait destransports.  A nos yeux, ce procédé n’est pas correct car il n’y a aucune restriction sur le transport, à condition d’observer la règle générale obligeant à maintenir une distance de 1,5 mètre entre le chauffeur et les passagers.  Nous avons abordé sur-le-champ cette question avec les ministres fédéraux et avons appris par les gens sur le terrain que ces contrôles n’ont plus lieu aujourd’hui (ce jeudi). 

Le gouvernement fédéral donne toute la priorité au renforcement de la capacité des hôpitaux, et se heurte aux pénuries dans le secteur des soins de santé.  C’est pourquoi nous lançons un appel au sens de la solidarité de nos membres afin qu’ils déposent leurs réserves de masques, de désinfectants pour les mains et de gants dans les plus brefs délais dans l’hôpital local le plus proche.  Nos soignants en ont un besoin urgent.  Individuellement vous pouvez faire la différence pour que cette crise soit la plus brève possible et que nous revenions rapidement à une situation normale.

 

Photo: Pixabay/Tumisu