Actualité Deux-roues Génie Civil et manutention Matériel agricole et horticole Matériels pour l'automobile et outillage Mobilité

Nouvelles CCT, former avant tout

17-05-2018

Les possibilités étendues des nouvelles CCT illustrent à quel point les partenaires sociaux trouvent les formations importantes. Focalisation sur les grandes lignes. 

Les nouvelles CCT pour les secteurs EDUCAM viennent d'être signées et d'entrer en vigueur, mais que déterminent-elles exactement ? "Les formations constituent un maillon essentiel dans la bonne gestion d'une entreprise et les partenaires sociaux en sont vraiment conscients", déclare Isabelle Calista, Directeur d'EDUCAM ASBL. "Si, autrefois, on s'interrogeait sur le coût d'une formation, on se rend maintenant compte que le coût total sera bien plus élevé si l'on néglige de proposer des formations appropriées. Bien-être, compétitivité et satisfaction clients vont de pair dans ces CCT." 

Droit individuel

Une caractéristique essentielle de ces nouvelles CCT est le glissement d'un droit collectif à la formation vers un droit plus individuel. "Avant, on donnait à ce droit une interprétation relativement globale", explique Isabelle Calista. "On approchait le personnel dans son ensemble et les jours de formation étaient parfois inégalement répartis entre les collaborateurs. Désormais, on offre aux travailleurs plus de possibilités de revendiquer eux-mêmes un droit à la formation. Une telle option existait déjà partiellement, mais ce droit a été élargi dans les nouvelles CCT. En mettant davantage l’accent sur le travailleur individuel, l'entreprise peut aussi, dans certains cas, prétendre à une prime plus élevée." 

Simplification pratique

Un glissement du collectif vers l'individuel est une évolution importante, mais les CCT comprennent aussi de nombreux changements pratiques. "On tient compte de la réalité des entreprises en cette période d'intense digitalisation", déclare Isabelle Calista. "Plusieurs outils facilitent la gestion pour les entreprises. À l'avenir, cette offre s'agrandira d'ailleurs encore. Conformément à cette simplification administrative, un importateur peut établir lui-même un plan de formation pour tout son réseau. Jusqu'il y a peu, c'était aux concessions d'entreprendre ces démarches. Autre nouveauté : EDUCAM propose aux entreprises un modèle de plan supplétif, qui leur permet d'établir leur propre plan de formation. Et encore un dernier point : une attention particulière est portée à la sécurité des personnes qui interviennent sur des véhicules électriques et hybrides (HEV), car c'est tout à fait différent du travail sur un véhicule conventionnel. Les employeurs sont invités à faire le nécessaire pour que leurs collaborateurs obtiennent le certificat HEV "Sécurité". Entre-temps, EDUCAM a déjà remis ce certificat à 12.000 personnes."

Vous souhaitez plus d'informations sur les CCT ? Ou vous voulez peut-être des conseils sur la formation dans votre entreprise ? Contactez-nous par téléphone au 02 778 63 30 ou par e-mail à info@educam.be. Vous pouvez également toujours visiter notre site web : www.educam.be.