Lobby Mobilité

Rencontre VIP avec les eurodéputés belges

La rencontre VIP annuelle de la FEB a pour but d’assurer les échanges entre les parlementaires et le monde économique belge.

Malheureusement le Brexit a pesé de tout son poids sur cet événement. Le CEO de la FEB a pris le temps de souligner de nouveau le souhait des entreprises belges que le Brexit s’opère en douceur.  Un vœu difficile à exaucer car le Royaume-Uni n’a formulé aucune attente concrète permettant aux entreprises de sortir du purgatoire.

Les prochaines élections européennes ont fait l’objet de certains éclaircissements.  Les représentants de diverses fractions politiques ont eu le temps d’exposer et de débattre de leurs priorités et leur agenda électoraux comme l’extension de l’Union économique et monétaire et le financement de la recherche et du développement.

L’extension de la garantie et la discordance entre les plafonds des paiements au comptant de divers états-membres forment les deux derniers thèmes.  L’UE compte bien étendre l’harmonisation du marché à son maximum.  Ce principe d’harmonisation affecte également les garanties.  Le renversement de la preuve, dont à l’origine la validité s’élevait à six mois, est prorogé à un an – si confirmé.  Mais, souffrant d’une légère schizophrénie, l’UE ne brandit pas le marteau de l’harmonisation des plafonds des paiements au comptant dans les différents états-membres.  La Belgique a réduit le montant maximum mais l’Allemagne et les Pays-Bas font de la résistance et refusent d’être mis sur le même pied d’égalité.