Qu'en est-il si, volontairement :

Un emploi de fin de carrière adoucie

Les ouvriers qui, au cours de la période du 1er juillet 2019 jusqu’au 30 juin 2021 inclus, entrent dans un emploi de fin de carrière adoucie, conformément à l’article 8 de la convention collective de travail du 28 juin 2018 concernant travail faisable et afflux, ont droit, à charge du Fonds, à une indemnité complémentaire.

L’indemnité correspond à la différence entre le salaire brut après l’aménagement de la carrière et le salaire brut pour les prestations normales du mois précédant l’aménagement de carrière, avec un maximum de 160 euros brut par mois.

L’attribution de l’indemnité ne doit pas entraîner d’augmentation du salaire net de l’ouvrier par rapport au salaire qu’il percevait avant l’aménagement de carrière. Le cas échéant, l’indemnité sera plafonnée.

L’indemnité n’est pas cumulable avec une allocation d’interruption, octroyée dans le cadre d’un crédit-temps, d’une diminution de carrière, emplois de fin de carrière ou dans le cadre de congés thématiques. L’indemnité n’est pas cumulable avec les indemnités octroyées en vertu de l’article 16 de la présente convention collective de travail. Les indemnités pour les différentes formes de modification de carrière ne sont pas cumulables.

Le droit à l’indemnité expire immédiatement dès la cessation du contrat de travail ou dès que l’aménagement de carrière prend fin.

Formulaire F13