20/03/2018

Nouvelle CCT travail faisable et afflux

Nouvelle CCT travail faisable et afflux

Le secteur de la mobilité a entamé une transformation passionnante et riche en défis qui ouvre de nombreuses perspectives aux techniciens qualifiés et apporte le soutien nécessaire moyennant une formation professionnelle gratuite de cinq jours !

Etes-vous à la recherche d’un job passionnant et durable de professionnel de l’entretien et la réparation de véhicules à moteur ?

Les quelques 3.000 postes vacants dans le secteur belge de la mobilité tendent les bras à tous ceux qui rêvent depuis longtemps de franchir le pas vers la branche de l’automobile en général ou tout simplement d’y décrocher un emploi. 

TRAXIO, FEBELCAR (les deux organisations patronales) et les organisations syndicales ACV-CSC METEA, ABVV-METAAL, FGTB-MWB et CGSLB ont donc décidé de passer à la vitesse supérieure en concluant un accord social important pour les secteurs garage et carrosserie. 

La difficulté de faire affluer des profils de techniciens, le verdissement et le vieillissement démographique dans le secteur ainsi que la problématique de la correspondance de l’enseignement avec les besoins du secteur automobile transforment toute embauche en un solide défi. A l’heure actuelle, le secteur de la mobilité belge compte un peu moins de 3.000 offres d’emploi de toutes sortes et nous nous attendons à ce que cette pénurie s’aggrave encore dans les prochaines années. Cette pénurie exerce une pression sur la faisabilité des rapports de travail dans ce secteur.  Les partenaires sociaux ont donc décidé d’une part de renforcer le modèle sectoriel de travail faisable et d’autre part de prendre des mesures favorisant l’afflux et l’emploi. 

Le modèle sectoriel actuel de travail faisable est renforcé ; toute entreprise se verra proposer par le biais d’EDUCAM une série d’outils concrets l’aidant à réaliser sa politique en matière d’afflux, stress et burn-out, développement de compétences et talents, ergonomie, incitation à l’embauche de travailleurs âgés et moyens de formation pour les travailleurs et les employeurs. 

Il est fréquent de ne pas (plus) trouver de candidats disposant du profil technique idéal mais bien dont l’attitude et les aptitudes sociales permettent d’acquérir rapidement de nouvelles compétences.  Le secteur soutient l’afflux et l’embauche de ce type d’ouvrier technicien nouvellement recruté à durée indéterminée en 2018-2019 dans le secteur et lui offre cinq jours de formation gratuite avec la coopération de l’institut de formation sectoriel EDUCAM.

En 2018-19, toute entreprise du secteur bénéficiera gratuitement d’uneformation en parrainage pour renforcer les perspectives de carrière et le développement du parrain et de l’élève ainsi que le pouvoir d’embauche de nos entreprises. 

Dans quelques jours, 2.000 élèves en dernière année de l’enseignement technique se rendront à la 19e édition d’AutoTechnica (www.autotechnica.be), la biennale des pièces de rechange, de l’outillage et l’équipement de garage.  Le secteur est prêt à accueillir ces étudiants et à compléter leur formation de base afin qu’ils puissent être rapidement opérationnels dans nos entreprises de mobilité. 

Ces mesures constituent une étape importante dans le développement de la vision sectorielle qui ambitionne de répondre aux grandes transitions et innovations de la branche.  Elles doivent permettre aux travailleurs de s’armer durablement et socialement afin de mettre en place l’économie de partage, qui se développe à grande vitesse, et d’autres modèles économiques. 

Références de TRAXIO : 

Infos sectorielles, voir rapport d’activités complet de TRAXIO :

/media/933067/traxio_rapport-annuel_2016-2017.pdf

/fr/nouvelles/2015/08/traxio-lance-mobilityjobsbe/

http://www.mobilityjobs.be/  & www.educam.be