08/05/2019

Les entreprises de mobilité se réjouissent du plan Kafka De Backer

Les entreprises de mobilité se réjouissent du plan Kafka De Backer

Bruxelles, le 8 mai 2019 – Le ministre de l’Agenda numérique, Philippe De Backer a lancé ce matin son « plan Kafka » comprenant 40 propositions concrètes de simplification administrative.  L’extension des flexi-jobs et l’octroi systématique de réductions pour les groupes-cibles devraient faciliter le travail de nombreuses entreprises de mobilité et ont par conséquent été accueillis favorablement.

Les spécialistes du pneu accueilleraient l’élargissement des flexi-jobs à tous les secteurs comme une bénédiction.  Ils font effectivement constamment face à une forte pénurie de main-d’œuvre pour assurer le changement de pneus saisonnier et ont besoin de ce cadre souple pour embaucher du personnel supplémentaire.  Depuis longtemps la fédération de la mobilité TRAXIO était d’ailleurs demandeuse de cette extension des flexi-jobs.

Un grand nombre d’entreprises de mobilité sont des PME qui dépendent souvent des réductions groupe-cible pour embaucher.  L’octroi automatique de ces réductions des charges représenterait un certain allègement des mesures administratives et donnerait un coup de pouce financier bienvenu aux employeurs.

Par ailleurs, hormis la numérisation des documents automobiles, le ministre a lancé quelques projets de de simplification concrets visant à soulager la charge administrative des entreprises de mobilité tels que la numérisation de tous les documents à l’embauche, la suppression du bilan social papier et la simplification de la procédure applicable au planning participatif.

 

Personne à contacter : Carl Veys

Numéro de tél. pour la presse : 0478 78 20 80

E-mail : carl.veys@traxio.be

 

Photo: Freeimages, Somone Solda