Mobilité

Alumac Construct: se spécialiser dans le sur-mesure

18-11-2019

Les carrossiers-constructeurs belges jouissent d’une excellente réputation, non seulement pour la qualité de leur travail mais aussi pour le sur-mesure et leurs propres réalisations originales. Alumac Construct, située à Heule, en illustre parfaitement l’exemple.  L’entreprise a notamment développé son propre système d’échange pour poids lourds.

Alumac Construct est une entreprise familiale par excellence.  Tout commença de manière modeste.  Le chef d’entreprise, Stefaan Crombez se rappelle : « Nous avions une ferme à la maison et du train où allaient les choses, les agriculteurs avaient intérêt à se montrer créatifs et habiles pour se simplifier la vie et entretenir leur matériel.  C’est ainsi que mon père a eu l’idée de réaliser une petite benne à accrocher derrière le tracteur.  Elle pouvait servir à se rendre à la criée.  Il n’en est pas resté à un exemplaire unique.  Avec le temps, son activité de constructeur a pris le pas sur les activités agricoles et c’est ainsi qu’est née Alumac Construct.  L’entreprise était d’abord située à Ingelmunster.  En ’97 nous avons eu le feu mais nous avons tout reconstruit et en 2013 nous nous sommes installés ici à Heule. » 

Le défi de l’homologation 

L’entreprise s’est entre-temps fortement développée et dispose de plusieurs halles de production.  La plupart des postes de travail servent au montage mais certains également à la réparation et l’entretien.   Nous disposons de notre propre section de tôlerie dotée d’une Mazak pour la découpe laser et d’une plieuse LVD à commande CNC.  Alumac Construct dispose par ailleurs de sa propre installation de peinture au  pistolet et de zones de préparation.  « Notre devise est de fournir de la qualité, une finition soignée, du sur-mesure et de livrer nos produits dans des délais raisonnables », précise encore Stefaan Crombez.

Alumac Construct emploie 55 travailleurs.  Dont un ingénieur, un dessinateur technique, trois vendeurs et un temps plein chargé de l’homologation.  D’après Stefaan Crombez, l’administration associée à l’homologation a pris une énorme ampleur et les choses continuent de se compliquer : « Euro VI débarque.  L’émission de CO2 est définie différemment.  Ce n’est plus le CO2 du véhicule incomplet tel que livré par le constructeur qui compte mais celui du véhicule complété, après transformation donc.  Pour arriver à cette valeur, il convient de recourir à une formule relativement complexe qui tient compte notamment de l’aérodynamique, du poids et, bien sûr, de la motorisation du véhicule. » 

Nos propres créations 

Chaque année Alumac Construct construit quelque 600 véhicules.  La moitié sont des utilitaires légers dont la majorité des châssis/cabines sur lesquels nous montons une caisse.  Mais il y a également des réalisations sur mesure à la demande du client comme le montage de coffres à matériels derrière la cabine ou sous le fourgon.  Nous nous sommes aussi spécialisés dans l’aménagement de l’espace de chargement dans les fourgons.

Par ailleurs nous réalisons des commandes spéciales.  Alumac Construct construit des poids lourds pour des entreprises de pose de câblage, souvent amenées à transporter d’énormes bobines.  Ces véhicules sont pourvus d’une benne de chargement surbaissée équipée d’un système d’ancrage et d’arrimage que nous avons mis au point pour pouvoir transporter les rouleaux de câble en toute sécurité.   Alumac Construct est aussi très fière de la réalisation de véhicules sur mesure pour le transport de verre.  Nos réalisations les plus uniques consistent toutefois en des poids lourds à système d’échange.  Concrètement la benne de chargement par exemple glisse du châssis, ce qui permet au camion de servir de tracteur puisqu’il est équipé d’un châssis à sellette d’attelage pour semi-remorque.  Ce type de poids lourd est particulièrement intéressant pour les petites entreprises qui ont besoin d’un véhicule utilitaire utilisable dans plusieurs cas de figure.