Pratique Mobilité

Arnaud Johnen, Groupe Schyns : « Fastback nous a permis d’augmenter nos marges et d’économiser 50 % de temps »

02-09-2021

Dix ans après sa création, la plateforme Fastback est parvenue à se faire une place de choix auprès de plus de 1.500 concessions en Belux et 800 marchands venant des quatre coins de l’Europe. Arnaud Johnen, Manager Véhicules d’Occasion du Groupe Schyns, témoigne des bénéfices réels apportés sur la vingtaine d’implantations qu’il gère au quotidien.

Représentant les marques Peugeot, Citroën, DS, Opel, BMW et Mini à travers une vingtaine de sites à l’Est du sillon Sambre et Meuse, le Groupe Schyns (incluant Discar et Citropol) est l’un des principaux partenaires de Fastback en Wallonie. Cela fait maintenant trois ans que l’entreprise utilise la plateforme dans l’ensemble de ses implantations, et depuis plus longtemps déjà dans les concessions BMW et Mini. Un choix dont se félicite Arnaud Johnen, pour qui cette démarche s’inscrit comme une adaptation logique à l’évolution du marché de l’occasion.

 « Fastback permet d’avoir une vue transversale de l’ensemble des VO sur l’ensemble des sites. C’est primordial tant le marché de l’occasion s’est étendu et développé ces dernières années. Auparavant, on contactait en direct chaque marchand local via messagerie ou par téléphone pour lui proposer les VO ne répondant pas à nos critères de revente en interne. Désormais tout cela est centralisé dans la plateforme et en quelques clics, nous soumettons nos véhicules à environ 800 marchands affiliés ».

50 % de temps gagné

Dans Fastback, toutes les informations concernant le véhicule sont partagées et visibles par tous. Une transparence qui fait gagner un temps précieux au quotidien : « Le gain de communication est certain et c’est quelque chose de très important, surtout lorsqu’on travaille sur plusieurs sites. Cela permet à chacun d’avoir une vue globale du véhicule, que ce soit le commercial, le chef des ventes ou même l’administratif qui se chargera des papiers. Tous ont accès aux informations sans nécessairement avoir besoin d’échanger ». Et un module permet également de partager en quelques instants l’ensemble des véhicules de stock sur les principaux sites d’annonces d’occasions sur Internet.

Le gain de temps est donc considérable. « Sur le cycle global du véhicule chez nous, donc entre l’expertise initiale et la revente du véhicule, nous avons réduit le temps de travail au moins de moitié sur l’ensemble des intervenants » se félicite Arnaud Johnen. En assurant un suivi complet du véhicule, y compris durant son passage éventuel en atelier, Fastback permet également d’avoir une meilleure vue des coûts engendrés et donc d’optimiser les marges, « tant pour les ventes marchands qu’à particulier ». Quant aux dépenses à venir, notamment pour l’achat de VO, elles peuvent être anticipées via Fastback Trade qui totalise l’ensemble des soumissions en cours, et leur montant total.

Ergonomie et service

Devenu un véritable ambassadeur de Fastback, Arnaud Johnen apprécie particulièrement sa facilité d’utilisation, notamment lorsqu’il s’agit de former de nouveaux utilisateurs. « A l’usage, on sent que la plateforme a été développée par quelqu’un du métier, par un vendeur. C’est simple et pratique à utiliser. Et ça c’est une plus-value énorme, notamment lorsqu’on doit former un stagiaire ou un nouveau collaborateur, ou pour la direction qui souhaite avoir rapidement une vue sur le stock de véhicules. C’est un outil abordable et accessible, avec en plus un service au top : en cas de pépin, on remonte l’info et la solution est quasi-immédiate ».