Matériels pour l'automobile et outillage Mobilité

Brezan Autoparts: au plus près des entreprises de garage

10-05-2019

Brezan Autoparts a été fondée en 1928 et fait partie de PartsPoint Group (Pays-Bas), filiale de l’entreprise familiale AutoBinck Group.  Début mars 2019 un accord a été signé en vertu duquel Alliance Automotive Group (AAG) acquiert 100 % des actions de PartsPoint Group.

« Cette consolidation ouvre incontestablement de nombreuses perspectives de synergie et croissance, indique le PDG Cor Baltus.  Nous examinerons en détail les possibilités, ajouterons de nouveaux groupes de produits tels que des pièces de carrosserie, de l’éclairage etc.  Nous investirons dans les réserves des établissements afin d’améliorer encore nos services.  Nous devons suivre la tendance à une variété toujours plus grande des gammes des marques automobiles.  Pour rester dans la course, il faut réaliser une croissance annuelle de 7 à 8 %. La consolidation ne sera pas tout de suite visible vue de l’extérieur – nous conserverons vraisemblablement les enseignes – mais se jouera en coulisse avec la centralisation de la logistique, de l’informatique et du marketing. « Nous nous concentrons sur une approche locale du marché, explique Cor Baltus.  « Le service au client, l’intégrité et travailler à échelle humaine sont les valeurs que Brezan et AAG ont en commun.  Dans la plupart des pays où AAG est présent, nous occupons la première ou la deuxième place.  Mais si ce n’est pas encore le cas en Belgique, telle est en tout cas notre ambition ».

Un nouveau centre de logistique centralisé s’ouvre à Ede (Pays-Bas), une réalisation ‘dans les règles de l’art’ dotée du chauffage géothermique, de l’éclairage LED, de plantations écologiques, bref un centre qui fait la part belle à l’environnement et l’efficacité énergétique. 

Partenariat avec l’entreprise de garage 

« Le garagiste indépendant doit rester à la pointe de la technique et c’est un fameux défi alors que les voitures sont devenues plus complexes, souligne Cor Baltus.  Nous répondons très activement à ce besoin mais il est parfois difficile d’être écouté : ce qui n’est pas facturable est souvent laissé de côté sous prétexte de perte de temps alors qu’il est crucial de maintenir son niveau de connaissance.  Beaucoup de garagistes indépendants sont encore bien occupés et ne ressentent pas ce besoin de formation complémentaire.  Les garages qui ne se seront pas mis à la page mettront la clé sous le paillasson.  Les autres auront de réelles perspectives de croissance. »

Brezan Autoparts met l’accent sur la réponse aux besoins du client, poursuit Marc Vanbergen, General Manager Belgique.  « Nous sommes synonymes de contact personnalisé et déchargeons nos clients de tout souci car nous savons pertinemment que le garagiste est ‘une solution’, quelqu’un qui veut intervenir sur les voitures et perçoit tout le reste comme un poids.  Sans vouloir réduire l’importance de l’assortiment et du prix, la relation avec les clients constitue l’essentiel.  L’image du service total doit concorder ».

Notre personnel joue un rôle primordial.  Il y a deux ans, nous avons envoyé tous nos collaborateurs suivre une formation en technique de propulsion hybride afin que chacun sache conseiller le bon outillage au client.  « Un tournevis cesse d’être un simple tournevis lorsqu’il est utilisé sur un véhicule hybride », constate Filip Cavens, Marketing manager.  Brezan est une petite équipe très dynamique, sourit Marc Vanbergen. « En fait chaque collaborateur a trois tâches à remplir.  Ce qui nous permet de nous impliquer activement auprès du client.  Heureusement il règne une grande dynamique interne dans nos équipes et il y a de nombreuses opportunités de promotion interne dans l’entreprise.  Nos managers ont l’expérience pratique du contact avec les garagistes au comptoir de sorte que tout un chacun sache de quoi il parle et ce dont le marché a besoin ». 

Des services variés 

Auparavant Brezan Autoparts avait l’image d’un magasin de bonbons qui ne desservait qu’une partie du marché avec un assortiment réduit.  En 2013 les choses ont changé grâce à la professionnalisation de notre approche des entreprises de garage.   L’entreprise a poursuivi sa croissance notamment grâce à l’organisation de formations commerciales et désormais Brezan dessert tout type de client, du plus petit ou plus grand.

“Notre catalogue numérique est un exemple parmi les services que nous proposons au garagiste, nous fournissons les informations telles que le client les attend, commente Filip Cavens.  A travers notre gamme de pièces de rechange, de liquides, outillages, équipement pour l’atelier, biens de consommation et depuis quelques années aussi des pneus, nous ambitionnons d’offrir une solution one-stop-shopping à nos clients ».  Bien que les établissements aient une identité harmonisée, ils ont leurs accents propres en adaptant l’assortiment à la flexibilité locale.

La recherche de la pièce de rechange adéquate n’est pas simple pour les garagistes belges parce marque et modèle ne suffisent pas en soi.  Les choses sont plus simples dans les pays où la plaque minéralogique est rattachée au véhicule. « Acheter sur Internet implique un grand risque de livraison des mauvaises pièces, poursuit Filip Cavens.  Les clients font bien entendu parfois leur propre recherche, viennent discuter du prix mais finalement, pour nous, Internet est une opportunité de faire nos preuves comme partenaire professionnel des garagistes ».

Nous proposons aussi aux clients de tester des injecteurs.  « Nous avons notre propre service de logistique avec deux tournées par jour, précise Filip Cavens.  Le client est informé des résultats du test dans les 24 heures et il peut donc choisir de faire automatiquement remplacer une pièce en cas de constat de défectuosité.  Le garage ne perd ni temps ni argent ».

Et à l’avenir ?  « Les additifs gagnent de nouveau en importance pour compenser le ‘mauvais’ usage des véhicules, qui parcourent trop fréquemment de petites distances et n’atteignent par conséquent pas souvent la température optimale. Les additifs modernes démontrent surtout leur utilité pour le nettoyage des injecteurs, soupapes et échappement.  Ils sont tout simplement adjoints au carburant moyennant le réservoir.  Nous nous attendons à une embellie de notre chiffre d’affaires ! ».

Les véhicules électriques comptent moins de pièces d’usure, ce qui influencera les affaires des grossistes lorsque ces véhicules électriques débarqueront en nombre sur nos routes.  « Peut-être devrions-nous vendre des packs de batteries, s’interroge Marc Vanbergen. Notre assortiment dispose déjà d’une gamme de câbles de chargement.  Nous envisageons d’y ajouter des bornes de charge.  Nous sommes prêts pour la percée des véhicules électriques.  Notre intégration dans Alliance Automotive Group nous ouvre un meilleur accès aux fabricants appropriés.  Si la mobilité s’électrifie davantage, nous proposerons les bons produits, support et formation technique ».

Un acteur à envergure européenne

Alliance Automotive Group a été fondé en 1989 et est devenu le deuxième acteur du marché de la rechange automobile en Europe.  Il compte 2.100 établissements (sans PartsPoint) et une infrastructure logistique de 47 centres de distribution nationaux et régionaux.  En 2017 AAG a été racheté par Genuine Parts Company (GPC), le numéro un mondial de l’aftermarket.

Cor Baltus, PDG : « Les consolidations sont monnaie courante depuis plus d’une décennie.  Les constructeurs automobiles ont été suivis de leurs fournisseurs puis de tout le secteur automobile.  Pour rester dans la course, il est logique que nous ayons choisi de nous associer à un joueur à dimension mondiale ». 

AAG est surtout actif en Europe, en France et en Grande-Bretagne suivies de l’Allemagne et la Pologne.  « Le Benelux y trouve parfaitement sa place, commente Cor Baltus.  Les possibilités de synergie sont nombreuses en cas de rachat, concepts de marketing et introduction de nouveaux groupes de produits. » 

En bref

Date de création : 1928

Secteur/activité : grossiste en pièces automobiles et services de support aux entreprises de garage

Siège : Temse (Belgique) 

Chiffres-clés

Nombre d’établissements : 20

Effectif du personnel : 130 en Belgique / 1 700 aux Pays-Bas

Chiffre d’affaire en 2018 : 300 millions d’euros (PartsPoint Group) 

Un acteur à envergure européenne

Alliance Automotive Group a été fondé en 1989 et est devenu le deuxième acteur du marché de la rechange automobile en Europe.  Il compte 2.100 établissements (sans PartsPoint) et une infrastructure logistique de 47 centres de distribution nationaux et régionaux.  En 2017 AAG a été racheté par Genuine Parts Company (GPC), le numéro un mondial de l’aftermarket.

Cor Baltus, PDG : « Les consolidations sont monnaie courante depuis plus d’une décennie.  Les constructeurs automobiles ont été suivis de leurs fournisseurs puis de tout le secteur automobile.  Pour rester dans la course, il est logique que nous ayons choisi de nous associer à un joueur à dimension mondiale ». 

AAG est surtout actif en Europe, en France et en Grande-Bretagne suivies de l’Allemagne et la Pologne.  « Le Benelux y trouve parfaitement sa place, commente Cor Baltus.  Les possibilités de synergie sont nombreuses en cas de rachat, concepts de marketing et introduction de nouveaux groupes de produits. » 

Photo: Benjamin Brolet