Mobilité

Comet Belgium: des élévateurs qui visent le sommet

Voilà près de cinq décennies que Comet Belgium construit des élévateurs hydrauliques à usage professionnel. Cette spécialité fait la renommée de l’entreprise namuroise, qui représente à elle seule plus des trois quarts du marché belge.

C’est en 1972 que nait la future entreprise Comet Belgium, alors filiale de la FN Herstal dédiée à la construction de véhicules nécessitant une installation hydraulique : nacelles, mais aussi tractopelles ou encore bennes à ordures ménagères. Après plusieurs rachats successifs, l’entreprise appartient désormais à deux actionnaires français depuis 2018. Au passage, elle s’est reconcentrée sur son savoir-faire premier : les élévateurs hydrauliques. Des solutions développées sur-mesure pour répondre à tous les types d’usage… et à tous les types de véhicules. « Nous construisons des nacelles pour camionnettes et camions bien sûr, mais aussi pour des wagons de chemin de fer », détaille Eric Thiry, directeur de Comet Belgium qui emploie aujourd’hui 23 personnes.

Les principaux clients de l’entreprise ? Les gestionnaires de réseau et les intercommunales. « C’est un marché de niche, précise d’emblée Eric Thiry. Nous nous concentrons exclusivement sur ces usages professionnels ; on ne travaille pas pour les entreprises de location ou de déménagement. Sur notre segment, cela représente environ 350 élévateurs en circulation tous clients confondus (Ores, Fluvius, Resa, etc.) et notre part de marché s’élève aujourd’hui à près de 80 % en Belgique. Les 20 % restants sont constitués d’importations ». La production annuelle de Comet Belgium est modeste, 20 à 25 unités selon les millésimes. Une production limitée qui permet une adaptation précise aux désidératas des clients. 

Des produits sur mesure 

Tous les élévateurs construits par Comet Belgium sont produits sur mesure pour répondre à leurs usages spécifiques. Pas de catalogue où l’on pioche le véhicule de son choix : chaque projet fait l’objet d’un développement unique. « Comme nous travaillons beaucoup pour des acteurs publics, l’attribution des marchés fait l’objet d’un appel d’offre. Il y a alors deux manières de fonctionner. Soit l’entreprise lance un appel d’offre pour le véhicule et un second pour l’élévateur, c’est alors à nous de nous adapter au véhicule retenu. Soit nous achetons les véhicules pour livrer un produit complet au client ».

Chaque réalisation est donc différente tant dans ses aménagements que dans sa mise en œuvre. Elle nécessite une étude précise, notamment pour optimiser la répartition et l’équilibre des masses ou développer le carénage optimal. « Travailler sur un camion 16 T ou un utilitaire 3,5 T est très différent. Dans le premier cas, nous partons d’un châssis cabine et pouvons facilement réaliser tous types de modifications et d’installations. Alors que dans le second cas, les modifications sont plus compliquées car plus restreintes par la MMA ». L’entreprise ne monte pas seulement les élévateurs seuls, elle a développé toute une gamme de caissons et cabines destinés à accueillir l’outillage des professionnels. Dans ce cas, le véhicule est entièrement peint et lettré au moment de la livraison pour offrir un produit fini au client. 

Sécurité et service 

« Puisque chaque élévateur est adapté pour répondre à des besoins précis, cela garantit aussi une sécurité accrue à l’usage », souligne le directeur interrogé sur les atouts de Comet Belgium par rapport à la concurrence. « Notre autre force est le service après-vente. La maintenance est un vecteur d’activité très important pour nous. Nous proposons un package complet de services appréciés de nos clients, comme le fait d’aller chercher et ramener les véhicules directement chez eux pour les entretiens, ou encore quatre camionnettes de dépannage prêtes à répondre à toutes les urgences, y compris le weekend via un service de garde ».

Aujourd’hui exclusivement centrée sur les marchés belges, Comet Belgium n’exclut pas de s’exporter à l’avenir, mais avec une petite réserve. « Nous étudions bien sûr toutes les possibilités de développement dans les pays voisins, mais chacun d’eux applique des règlementations différentes. Nous préférons donc d’abord être au top pour la Belgique avant de penser à l’export ». Et pour rester au top, Comet Belgium vient de mettre en chantier la rénovation de 1.200 m² de son usine, notamment pour accueillir une cabine de peinture dernier cri. Depuis 15 mois, l’entreprise représente également les marques de grues HIAB et de porte-conteneurs MULTILIFT pour la province de Namur. 

En bref

Comet Belgium en bref

Fondation : 1972 (FN Herstal)

Secteur/Activité : construction d’élévateurs hydrauliques

Coordonnées du siège : Chaussée de Perwez 301, 5003 Namur

Nombre d’établissements : 1

Certifié ISO 9001 : 2015

Agréé COP.

 

Chiffres clés

Effectif du personnel : 23

Chiffre d’affaires : +/- 3,5 millions d’euros

Production annuelle : 25 élévateurs

Gamme de produits : 3,5 à 16 tonnes

Hauteur de travail : 11 à 26 mètres 

 

Photo: Benjamin Brolet