Mobilité

Danny Bultot: Etre représentatif pour être crédible

11-07-2018

Danny Bultot est le nouveau président de la section wallonne de TRAXIO. Une fonction qu'il combine avec son poste de Directeur Opérationnel du groupe Soco, enseigne bien connue du sud du pays. D'un naturel discret, l'homme compte bien relever les challenges qui l'attendent et a déjà établi la liste de ses priorités.

Danny Bultot ne se destinait pourtant pas à une carrière dans l'automobile. « Je suis titulaire d'un diplôme d'ingénieur industriel en génie mécanique. Ce n'est qu'après avoir travaillé six mois dans un bureau d'études que je me suis rendu compte que ce n'était pas pour moi. Le travail était trop technique, et j'avais déjà une fibre commerciale. J'ai donc trouvé un emploi au service après-vente chez Auto Satellite, dont fait partie Soco, et cela  fait 20 ans que j'y suis » ! Le quadragénaire a occupé « à peu près tous les postes d'une concession automobile » jusqu'à devenir Directeur Opérationnel de Soco. 

Un homme impliqué 

Déjà administrateur du Groupement des Négociants en Véhicules d'Occasion (GVO), Danny Bultot a choisi de s'impliquer plus en avant dans la prise de décisions et les changements qui attendent l'automobile en posant sa candidature au poste de président. Un choix que justifie l'homme, qui n'aime pourtant pas être sous les projecteurs. « J'ai trouvé un intérêt dans cette fonction car de plus en plus de matières sont régionalisées. On peut donc vraiment s'impliquer dans les sujets, ce qui est moins facile au niveau national chez GVO. Et puis c'est toujours intéressant de discuter et d'échanger avec des personnes du même secteur d'activité, mais dans des domaines différents comme les vendeurs de pneus, les concessionnaires de véhicules neufs, etc ». 

Un conseil représentatif 

Danny Bultot a déjà défini les priorités de son mandat. La première sera la mise en place d'un conseil représentatif des différents corps de métiers. « Il est par exemple nécessaire d'avoir autour de la table un concessionnaire multi-sites car c’est vers ce genre de structure que la distribution va évoluer, ne pas tenir compte de leurs expertises serait une erreur. Il en va de même pour le marché de la pièce de rechange, qui doit être représenté par un groupe d'envergure, même si l’avis de plus petites entités doit bien entendu être pris en compte ». Il s'agit là de la seule manière de donner du poids à la voix de TRAXIO auprès des décideurs politiques wallons en matière de mobilité, notamment concernant la réforme du code de la route ou de la fiscalité. «TRAXIO a évidemment un rôle primordial à jouer en ces domaines. Mais nous devons aussi défendre les intérêts de nos membres. C'est pourquoi il faut être représentatif et crédible au sein du groupement ». 

La formation : cruciale ! 

Pour Danny Bultot, il est également impératif de revoir rapidement la formation technique dispensée dans les écoles. «Aujourd'hui, l'enseignement  en Belgique, et surtout en Wallonie, n'est pas à la hauteur des besoins rencontrés dans les ateliers automobiles. Nous sommes obligés de former les jeunes nous-mêmes, ce qui est d'autant plus compliqué pour des groupes indépendants comme Soco qui ne profitent pas du soutien des constructeurs. Le métier de technicien auto a beaucoup évolué et va encore très fortement muter. Il reste cependant un beau métier, mais aujourd'hui, on peine à trouver le bon profil entre les étudiants qui sortent de l'école secondaire et manquent de connaissances, et ceux qui poursuivent leurs études en bachelier et se dirigent ensuite vers d'autres métiers. Il est urgent de redéfinir un cadre de formation » conclut le Président.

Profil

-        Age : 45 ans

-        Fonction : Directeur Opérationnel de Soco, Président de TRAXIO Wallonie

-        1er job : employé d’un bureau d’études mécanique

-        Hobbys : VTT, Golf

-        Voiture de rêve : Tesla

-        Destination de rêve : L’Afrique en général

-        Boisson favorite : la Chimay bleue

-        Ambition dans 5 à 10 ans : Faire de Soco le leader de la vente de véhicules neuf et d’occasion  en Belgique

 

Photo: Benjamin Brolet