Lobby Mobilité

Debriefing groupe de travail FAST

14-11-2018

Le groupe de travail FAST (“Files Aanpakken door Snelle Tussenkomst” (NDLT : S’attaquer aux bouchons par une intervention rapide)) est en train d’examiner avec la police fédérale et l’Agentschap Wegen & Verkeer le fonctionnement et les conditions de ce système.

 Lorsque TRAXIO aura finalisé les négociations avec succès, le problème des bouchons sera grandement amélioré et nos membres dépanneurs-remorqueurs travailleront dans des conditions plus confortables.  Des 17 points nous évoquons les plus importants.  Les autorités plafonnent les tarifs des adjudications.  De tels tarifs maximums plus les frais complémentaires, telles que la mise en œuvre de la taxe kilométrique, la hausse des prix des carburants et l’indexation des salaires, exercent une grosse pression sur les marges.  Pire encore, le plafond a été rabaissé.  Une tendance qui contraste fortement avec la sérénité du climat d’entreprise que TRAXIO ambitionne.

Sans oublier que le dépanneur-remorqueur travaille 365 jours par an, ce qui pèse lourdement sur ses finances, mais aussi sur les ressources humaines.  Ils sont également contraints de travailler dans certaines limites temporelles : 20 minutes pour arriver sur place, 30 minutes pour le remorquage et ce n’est qu’à partir de 45 minutes que des suppléments peuvent être facturés.  Il faut encore analyser les thèmes qui se trouvent actuellement sur la table afin d’adopter une position bénéfique pour tous les détenteurs d’enjeux.