Mobilité

DQN: la force de conviction de la qualité aujourd’hui et demain

En 1925 Victor du Quesne se trouvait à la tête de sa propre centrale de pneu.  Fort de cette expérience, il ressentit le besoin d’un outillage plus adéquat.  Il mit au point son premier échangeur de pneus, qu’il commercialisa en 1929.

Le développement en partant de la pratique et l’inconditionnel engagement de produire de la qualité se sont très rapidement révélés les atouts majeurs des ventes que réalisait Victor du Quesne ‘bien au-delà d’Anvers’ où il s’était établi.  A l’heure actuelle, Bertrand du Quesne est le CEO qui dirige DQN - DU QUESNE, la marque sous laquelle toute la gamme de produits destinée à la manutention des pneumatiques est commercialisée.  Il est remarquable que cette entreprise familiale soit restée fidèle à sa spécialité et au ‘made in Belgium’ depuis plus de 90 ans.

Bertrand du Quesne : « La qualité est et reste une priorité absolue. DQN s’adresse en première instance à l ‘utilisateur intensif, aux centrales de pneus et grands garages, ce qui n’exclut toutefois pas que les petits garages et carrosseries préfèrent à l’occasion faire confiance à notre marque belge.  En fin de compte, le service est déterminant aux yeux du client et nous en faisons une question d’honneur ! ». 

Support hightech mûrement réfléchi 

Au fil du temps, les produits DQN ont fait leur chemin sur tout le globe.  « Offrir un bon service dans son propre pays est encore faisable », constate Bertrand du Quesne.  « Cependant plus les clients se trouvent loin, plus cela se complique.  Nos produits sont utilisés quotidiennement dans la plupart des lieux les plus éloignés.  Pour garantir un service optimal à ces clients compte tenu de leur contexte particulier, nous avons misé sur un outil en ligne solide ».

Le service d’assistance en ligne pourvoit avant tout en un manuel d’entretien détaillé et richement illustré, avec indication exacte de toutes les pièces de rechange et numéro de pièce.  « Parce que nous avons constaté que nos produits trouvent souvent leur application dans des lieux lointains – par exemple une station-service, un garage annexe en Namibie où il n’y a rien dans un rayon de 100 km – nous avons décidé de mettre au point un outil permettant au client d’entretenir son appareil lui-même », commente Bertrand du Quesne.  « Nous étions conscients du risque de divulguer une partie de notre business mais savons entre-temps que tout cela nous est favorable.  Nous fidélisons bel et bien notre clientèle grâce à la qualité de nos services et n’agissons pas derrière le dos de nos distributeurs étrangers.  Ils ont d’ailleurs réagi très favorablement à notre initiative ».

Les pièces de rechange commandées avant 16 heures sont expédiées le jour même.  La langue du manuel est automatiquement associée au lieu d’utilisation de l’appareil.  Le système informatique est actualisé quotidiennement : un lieu de service en ligne où le client trouve toutes les informations est créé pour chaque produit vendu.  Cette mesure évite tout malentendu ou recherche.

Evoluer sans cesse 

Chez DQN plusieurs personnes consacrent leur temps au développement de la gamme.  « Nous développons toujours de la manière dont tout a commencé : au départ d’un problème pratique » précise Bertrand du Quesne.  « Nos collaborateurs passent voir les clients pour se connecter avec le travail sur le terrain ».

Le nombre croissant de dimensions de roue et la popularité des pneus taille basse nous ont amené à repenser notre gamme de produits.  Nous n’oublions pas non plus les pneus de roulage à plat.  ‘L’Ergonomie’ est une tendance venue du nord qui ne manquera pas d’influencer significativement nos futurs développements.

« A l’heure actuelle, nous sommes fortement axés sur l’ergonomie » souligne Bertrand du Quesne.  « Chez les utilisateurs fréquents de nos produits comme les centrales de pneu, les travailleurs effectuent les mêmes gestes des dizaines de fois par jour.  Alors l’ergonomie est essentielle pour prévenir le mal de dos, voire l’absentéisme à la suite d’une blessure ».

Dans ce contexte, l‘Ergo-lift’, un des développements les plus récent de DQN- rencontre un franc succès.  Il s’agit d’un élévateur pneumatique à déclenchement automatique qui facilite grandement le levage et le positionnement des grandes roues.

DQN met un point d’honneur à ce que tous les développements soient faits maison, même les prototypes avant de les adapter à nos propres spécifications.  C’est ainsi que même les cylindres de l’‘Ergo-lift’ ont été mis au point chez nous plutôt que de les acheter dans un programme standard.  Jusqu’à l’assemblage de toutes les pièces et la finition ultime de chaque produit de DQN ont lieu à la maison-mère anversoise. 

Lignes de montage 

La nature du travail moderne ainsi que le soin accordé à l’ergonomie font qu’aujourd’hui nos applications concernent les lignes de montage des utilisateurs fréquents.  « Les lignes de montage sont plus efficaces et rapides mais augmentent la charge reposant sur les composants » précise Bertrand du Quesne.  « La moindre panne d’un composant de la ligne de montage est problématique et donc la fiabilité est notre tout premier commandement ! ».

DQN répond à ce besoin tant par l’offre de produits qu’un simulateur en ligne de composition d’une telle ligne de montage.  « Nous apprécions que nos clients mettent la main à la pâte grâce au simulateur et imaginent ainsi la solution la plus adaptée » affirme Bertrand du Quesne à notre surprise.  « En Belgique nous vendons tant en direct que par le biais de grossistes.  De nombreux décideurs acheteurs ne sont pas utilisateurs de nos produits.  C’est pourquoi cela a un sens de mettre toutes les informations disponibles en ligne pour que les utilisateurs finals aient voix au chapitre.  Nous avons aussi prévu des éléments graphiques téléchargeables de tous nos produits destinés au logiciel CAD afin qu’ils puissent aisément être intégrés dans les plans d’un architecte ou d’une entreprise fournisseur d’équipement de garage complet ».

La présentation en ligne du produit s’accompagne aussi de vidéos.  « Elles ont été conçues depuis l’angle technico-commercial mais servent également de tutoriel d’utilisation de nos produits », commente Bertrand du Quesne.

Enfin Bertrand du Quesne évoque l’attention croissante pour le TCO (Total Cost of Ownership) lors de l’achat, ce qui signifie qu’à l’heure de faire son choix, l’acquéreur ne prend pas que le prix d’achat nu en considération mais le paquet total tous services inclus.

AutoTechnica 2020

Il y a 40 ans, le père de Bertrand du Quesne figurait parmi les tout premiers exposants de la première édition d’AutoTechnica.  Quatre décennies plus tard, DQN demeure fidèle à ce rendez-vous biennal des professionnels de l’après-vente.  

« En 2019, le marché se montrait encore hésitant mais cette 20e édition d’AutoTechnica, nous la sentons bien », confie Bertrand du Quesne.  « Pourtant la tendance consiste à postposer son achat jusqu’à ce qu’il soit presque trop tard.  Pour nous producteurs, cela se traduit par de nombreuses périodes de pointe auxquelles nous devons nous préparer par des stocks tampons ».

Il va sans dire que DQN déploiera l’entièreté de sa gamme à AutoTechnica.  En accordant une attention particulière à ses toutes dernières nouveautés comme l’‘Ergo-lift’, l’‘Ergo-press’ et le cadre d’angle en tant que composant d’une ligne de montage.  « Un salon comme AutoTechnica prend toute sa valeur dans le cadre des rencontres personnelles » conclut Bertrand du Quesne.

 

Photo: Benjamin Brolet