Mobilité Deux-roues Matériels pour l'automobile et outillage Génie Civil et manutention Matériel agricole et horticole Pratique

Edenred s’occupe de vos avantages extralégaux

TRAXIO permet désormais à ses membres une gestion simplifiée de tous les avantages extralégaux grâce au nouveau partenariat conclu avec la société Edenred. Chèque-repas (ou titres-repas), éco-chèques, chèques-cadeaux ou chèques sport & culture : Edenred s’occupe de tout.

Le nouveau partenariat avec Edenred s’inscrit dans la volonté de TRAXIO d’apporter des réponses à des besoins concrets et précis, en plus des conseils économiques et juridiques procurés de longue date. TRAXIO propose donc à ses membres de regrouper la gestion des différents chèques d’avantages extralégaux au sein d’un seul et même partenaire : Edenred, leader belge et européen du secteur.

« L’ambition est double », détaille Olivier Bouquet Managing Director d’Edenred Benelux : « élargir les services aux employeurs qui offrent déjà des avantages extralégaux à leurs travailleurs, et permettre à ceux qui n’en proposent pas encore d’en offrir facilement. Bien sûr, différentes combinaisons sont possibles. Les chèques-repas sont les plus demandés, entre autres pour la flexibilité et le choix qu’ils laissent aux utilisateurs, notamment dans les entreprises où il n’y a pas de cantine ».

Chèques vertueux

Des extras qui sont particulièrement appréciés des salariés, mais qui ont aussi des répercussions éthiques et écologiques : « Près de la moitié des Belges attendent la réception de leur chèques repas, et 84 % d’entre eux les dépensent dans le mois » précise Olivier Bouquet. « Ils peuvent aujourd’hui être dépensés auprès de 25.000 commerces partenaires, ce qui signifie qu’il y a toujours un commerçant près de chez soi. Nous cherchons en outre à valoriser le circuit court : via un partenariat avec la Fédération wallonne de l’Agriculture (FWA) et son homologue en Flandre, le Boerenbond, nos chèques-repas sont acceptés chez un nombre croissant de fermes et de magasins de produits locaux. Et nous sommes également les seuls à intégrer des services de livraison comme Uber Eats, pour lesquels il y a une vraie demande, surtout venant des jeunes travailleurs. »

En matière d’éco-chèques, Edenred prône également une approche didactique pour éviter les dérives : « Aux périodes-clés de l’année, Noël, la rentrée scolaire, Pâques, etc. Nous fournissons des conseils d’achats saisonniers aux utilisateurs pour les responsabiliser dans leurs choix. Et cela fonctionne : 55 % des utilisateurs d’éco-chèques affirment avoir adapté leurs achats pour les rendre plus éco responsables ».

User-friendly

En associant l’image de TRAXIO à ses services, il est indispensable pour Edenred de fournir une qualité à tous nos membres. L’entreprise s’appuie sur deux piliers : la simplicité et la communication. « Aujourd’hui, la toute grande majorité de nos services sont digitalisés (3-4 % de chèques papier seulement NDLR). Tous les chèques sont regroupés sous forme numérique sur une seule carte, ce qui est évidemment très pratique. Chaque nouvel utilisateur reçoit un Welcome Pack qui lui explique le bon fonctionnement des services dont il profite : App pour smartphone MyEdenred, notifications pour un suivi clair et efficace, avec notamment une alerte lorsque la date d’échéance de certains chèques approche, et un helpdesk pour les employeurs, mais aussi pour les employés. Les employeurs disposent quant à eux d’un portail unique pour commander les différents types de chèques ». Enfin, en cas de changement d’entreprise, le compte du travailleur peut être transféré directement vers le nouvel employeur sans démarche administrative compliquée.

FAQ

Quel est l’avantages des titres-repas pour l’employeur ?

Le titres-repas est une façon fiscalement attrayante de récompenser vos collaborateurs. C’est entre 50 % et 60 % d’économies par rapport à une augmentation de salaire classique. Ils sont exonérés des cotisations sociales et d’impôts. Cela rend leur octroi moins coûteux qu’une augmentation salariale. De plus, l’intégration du titres-repas nécessite peu de formalités administratives pour l’employeur et permet de lutter contre l’absentéisme.

Un dirigeant d’entreprise peut-il recevoir des titres-repas ?

Les dirigeants d’entreprise peuvent recevoir des titre-repas globalement dans les mêmes conditions que les travailleurs. Le titre-repas est intéressant pour le dirigeant d’entreprise car ses cotisations sociales à l’INASTI sont calculées sur les revenus imposables des 3 dernières années.  Comme le titre-repas ne fait pas partie de la base imposable, le dirigeant d’entreprise ne paiera pas de cotisations sociales dessus. Attention toutefois : le titre-repas ne peut pas faire double emploi avec des notes de restaurant. Si le dirigeant d’entreprise rentre régulièrement de telles notes, cela ne vaut pas la peine de passer au titre-repas car ces notes peuvent non seulement être bien supérieures à la valeur du titre-repas et sont en partie déductibles.

Doit-on octroyer le même montant à tout le personnel ?

Vu que le titre-repas est un avantage social, il est de nature collective et il faut en principe donner la même chose à toute une même catégorie de personnel. Ces catégories doivent être déterminées par un critère objectif (par exemple : statut des travailleurs, temps de travail, ancienneté, personnel au bureau ou sur la route, etc.) mais ne sont mentionnées nulle part ; c’est à la société à pouvoir se justifier en cas de contrôle. Dans tous les cas, il ne peut jamais y avoir de discrimination, que ce soit par rapport aux travailleurs intérimaires, au temps de travail ou au sexe des travailleurs.