Actualité Mobilité

Escroquerie par de soi-disant intermédiaires. Soyez aux aguets !

Deux négociants automobiles nous ont informé qu’un ou plusieurs faux intermédiaires arnaquent les consommateurs et les garagistes.

L’escroc se montre tout d’abord intéressé par l’une de vos voitures.  Ensuite il déclare être lui-même négociant automobile et demande une réduction du prix sous le prétexte que vous ne devez pas donner de garantie à l’acheteur.  L’étape suivante est de demander s’il peut passer avec l’acheteur ou s’il peut prendre des photos de la voiture.  Il passe vous voir plusieurs fois, généralement lorsque le responsable est absent, par exemple pendant le temps de midi.  Il est aussi accompagné de l’acheteur potentiel et lui parle lorsqu’il se trouve à distance de vous, par exemple dans un coin du showroom.   

Dans le premier cas, l’acheteur a été escroqué d’un montant de 9.000 euros parce que l’arnaqueur lui a raconté qu’il avait déjà payé la voiture au marchand.  Dans le deuxième cas, non seulement l’acheteur a été berné mais l’escroc est parvenu à mettre la main sur les clés et les papiers du véhicule !

Soyez donc extrêmement vigilant face à de soi-disant intermédiaires.  En particulier lorsqu’ils souhaitent être accompagnés du client et prendre des photos.  Pensez que cela permet à l’escroc de placer une annonce en ligne et de trouver un acheteur potentiel, même lorsque ce dernier n’existe pas encore.  S’il rode autour de votre garage, il ne fait pas de doute qu’il est suspect.  L’escroc peut facilement se faire passer pour un vendeur de votre garage lorsque l’acheteur potentiel se présente.

L’escroc peut en effet faire croire ce qu’il veut à l’acheteur, à plus forte raison lorsque vous n’êtes pas dans les parages et ne pouvez pas entendre ce qu’il dit.  C’est ainsi qu’il monte son arnaque et si vous n’y prenez pas garde, il vous dérobera même les papiers et les clés du véhicule.

Avez-vous été récemment victime d’une telle escroquerie ?
Ou avez-vous constaté plusieurs pratiques douteuses ?
Faites-le nous savoir afin que nous puissions alerter tout le monde au plus vite !
E-mail adressé à Hasna Ait Said via hasna.aitsaid@traxio.be.