Mobilité

Garmat: de cabine de peinture à système intégré

C’est à peine croyable mais Garmat existe depuis 45 ans et est devenu un concept dans le secteur de la carrosserie, en Belgique comme à l’étranger.  Cette entreprise située à Erpe-Mere était déjà présente à la toute première édition d’AutoTechnica, il y a 40 ans.

1975, c’est l’année où Herman De Mil et Karel De Regge ont décidé de joindre leurs forces et leur expérience.  Décision qui a donné naissance à Garmat.  Comme c’est souvent le cas, les débuts ont été modestes mais les deux fondateurs étaient bien décidés à réussir.  Mission accomplie !  Garmat a été le premier producteur et distributeur belge de cabines de peinture de qualité.  Depuis, l’entreprise est représentée en Asie, en Australie et aux Etats-Unis, où Garmat a même lancé une unité de production et société sœur en 1986, à Denver, au Colorado, pour être précis.  En 1985, Garmat a déménagé de Kalken à son lieu d’établissement actuel d’Erpe-Mere.  Le co-fondateur Herman De Mil passe encore quotidiennement dans l’entreprise et sait mieux que quiconque à quel point le secteur s’est métamorphosé. 

Réparations d’un jour 

« Le secteur a changé du tout au tout, » constate Herman De Mil.  « A commencer par les peintures et les laques.  A nos débuts, les carrossiers utilisaient pratiquement exclusivement des peintures à solvants.  A l’heure actuelle, la plupart des peintures sont hydrosolubles.  Ce qui requiert une approche différente question organisation et circulation d’air des cabines de peinture. »

Herman De Mil relève en outre que de plus en plus de clients ont besoin d’espaces pour des réparations d’un journée, aussi appelées ‘fast repair’ : « La réparation de petits dégâts est principalement importante pour les compagnies de leasing.  Elles veulent être servies vite et bien.  Le carrossier quant à lui veut éviter à tout prix que les petites réparations d’un jour ne retardent ou bloquent les grosses réparations. » 

Gagner du temps et de l’espace 

Les cabines de peinture constituent toujours l’activité principale de Garmat mais pas seulement.  Herman De Mil précise : « Nous livrons désormais des systèmes intégrés.  Je veux dire par là que nous concevons les zones de préparation, l’espace de mélange, les entrepôts et les cellules pour les réparations d’un jour.  Nous ne concevons pas ces espaces comme des produits mais comme un tout.  Car n’oubliez pas qu’il est important que les espaces concordent les uns avec les autres et soient complémentaires pour former un concept global où deux choses comptent énormément.  Le flux de l’entreprise de carrosserie ne doit pas être gêné.  Tout au long du processus de réparation, les voitures doivent être déplacées le moins souvent possible.  Ce ballet doit être parfaitement réglé de la zone de réparation jusqu’à la cabine de peinture.  Tout tourne toujours du gain de temps, vous savez.  La pratique du mouvement d’insertion latéral du véhicule d’un espace à l’autre s’est généralisée.  Le deuxième point est d’optimiser à fond l’espace disponible.  Plus que jamais, l’espace est une denrée rare et coûteuse.  Pour y parvenir le mieux possible, il est important que nous travaillions étroitement avec le donneur d’ordre, notre client, l’architecte ou l’entrepreneur.  Nous travaillons aussi sur mesure.  Ce qui signifie que nous sommes à même d’agencer les différentes cellules, y compris les cabines de peinture, en fonction de leur taille, dans l’espace disponible. » 

Jusqu’au plus infime détail 

Garmat met au point tous les composants pour cabines de peinture, y compris le groupe de traitement de l’air et de contrôle de la température.  La maîtrise de la température est également importante dans le local de mélange.  L’adéquation de la température assure la bonne viscosité de la peinture, ce qui contribue bien entendu à la qualité du travail de peinture.

Garmat dispose par ailleurs de son propre département d’ingénierie, qui occupe cinq personnes.  Tout est dessiné en 3D.  Ce qui permet le montage virtuel : « Cela nous assure qu’une fois tous les composants réalisés, ils s’assembleront parfaitement.  Grâce à la projection 3D, il y a moyen d’examiner à l’écran les divers composants sous toutes leurs coutures.  Les dimensions arrêtées lors de la conception sont utilisables sur-le-champ par les machines d’usinage de tôle à commande CNC et cela va du découpage laser au pliage et à l’assemblage.  D’ailleurs nous utilisons exclusivement des machines LVD belges.  N’oublions pas que LVD donne le ton au niveau mondial en matière d’usinage de tôle. » 

Installation et entretien par notre propre personnel 

La conception et la production sont faits maison.  Mais Garmat confie aussi le montage et l’installation chez le client à son propre personnel.  D’après Herman De Mil, ce procédé ne présente que des avantages : ‘Nous ne sous-traitons pas.  Nos collaborateurs connaissent nos produits et savent à quoi se montrer attentifs.  Ce qui assure la qualité et plus encore, fait en sorte que ces mêmes personnes puissent assurer l’entretien et, le cas échéant, la réparation des machines.  Lorsque le client le souhaite, nous lui proposons un contrat d’entretien. »

A notre question consistant à savoir quel sera le clou de leur stand à AutoTechnica, Herman De Mil titille notre curiosité : « Vous devez absolument passer nous voir.  Nous présenterons notre cabine de peinture combinée au groupe de traitement de l’air à faible consommation d’énergie. »

Quelques réalisations récentes 

A ses débuts, Garmat était un spécialiste en cabines de peinture mais depuis il s’est transformé en entreprise de développement et fabrication de systèmes intégrés pour carrosseries et garages-réparateurs.  Nous passons en revue quatre réalisations récentes ci-dessous. 

Garage Meeusen BMW à Kalmthout 

L’an dernier, le Garage Meeusen a soufflé ses 70 bougies.  L’événement n’est pas passé inaperçu.  En septembre 2019, le garage fondé à l’époque par Marcel Meeusen, a pris ses quartiers dans un nouvel établissement.  Le lieu choisi est le site de Wycam situé Brasschaatsesteenweg à Kalmthout.  Pierre et Stijn Meeusen sont les actuels patrons de l’entreprise.  Le nouvel établissement est bien plus qu’un showroom accueillant et un atelier performant.  L’entreprise dispose aussi d’une section de carrosserie qui a vu le jour, en partie, grâce à Garmat.  On y trouve un concept intégré comprenant une zone de préparation, une cabine de peinture, un labo de peinture, un coffre RF et une zone de ‘Fast Repair’. 

Cocquyt BMW Bruges   

L’ancien bâtiment de BMW Cocquyt, situé à Bruges, avait été rasé en novembre 2018.  Un peu plus d’une année plus tard, le nouvel immeuble de 600 m2 était sorti de terre.  Garmat s’est vu confier la conception et la création de la section de carrosserie complète, y compris l’installation à air comprimé.  Chez Garmat, ils parlent d’une ‘réalisation clé sur porte’, réalisée en trois étapes. 

Carrosserie Deveseleer à Herne 

La carrosserie Deveseleer affiche une tradition remontant à 1954.  L’entreprise a été remise à neuf et entièrement équipée pour réaliser de la réparation sur mesure.  Hormis les réparations classiques, l’entreprise s’est spécialisée en débosselage de petits sinistres sans peinture (Paintless Dent Repair), en ‘Smart Repair’ (telles que des jantes) et en ‘Spot Repair’, c-à-d. la réparation de petits sinistres avec une remise en peinture localisée.  Garmat a joué un rôle déterminant dans l’aménagement complet, comprenant aussi une installation à air comprimé. 

Carrosserie Metropool 

En région anversoise, Metropool Jaguar & Land Rover compte deux concessions, ‘Nord’ et ‘Sud’.  Devenue trop exiguë, la section de carrosserie a déménagé le 1er décembre 2019 dans les anciens bâtiments du Garage VW Leuris situé Eikenlei 102 à Sint-Job-in’t-Goor.  Cet établissement est connu sous le nom de Carrosserie Metropool et occupe 10 collaborateurs techniques.  Garmat a joué un rôle actif dans le déménagement de l’installation existante datant de 2015.  Profitant de cette migration, les facilités se sont enrichies d’une cabine de peinture et de diverses zones de travail. 

 

Photo: Benjamin Brolet