Communiqués Deux-roues

Immatriculations des speed pedelecs en baisse pour le deuxième mois consécutif

04-11-2020

Le seuil des 10.000 immatriculations a été dépassé au mois d’octobre

« Après un été fructueux au niveau des immatriculations de speed pedelecs, tant le mois de septembre que celui d’octobre s’inscrivent en rouge avec une baisse de -6,8 % en octobre. Pour l’ensemble de la période de janvier à octobre, le recul s’élève à -6,9 % comparé à l’an dernier, » commente Filip Rylant, porte-parole de TRAXIO. « Cette baisse se manifeste surtout à Bruxelles et dans les provinces d’Anvers, du Brabant flamand et de la Flandre-Orientale - qui totalisent à elles quatre pas moins de 71,4 % des immatriculations. La bonne nouvelle est que toutes les autres provinces progressent. Ainsi 10.904 speed pedelecs ont été immatriculés pendant les 10 premiers mois. »

Raisons pour la baisse

La baisse du nombre de déplacements domicile-travail et des embouteillages pendant la pandémie de Covid-19 est contreproductive pour les ventes de speed pedelec, surtout sur l’axe Anvers-Gand-Bruxelles. Le semi-confinement récent pourrait certes encore renforcer cette tendance.

Entre-temps, en Belgique, les stocks de vélos fondent comme neige au soleil.  A moins que le vélociste prévoyant dispose encore de suffisamment de vélos, les délais de livraison se comptent en semaines, voire en mois ; surtout pour les marques étrangères et certainement les non-européennes.  Les marques belges tentent d’accroître leur production mais connaissent elles aussi des difficultés lorsqu’elles sont dépendantes de fournisseurs étrangers pour certains pièces détachées.  Fort heureusement, un nombre considérable de vélos trouveront encore preneur dans les semaines qui viennent !

De même le refus persistant du SPF Mobilité de mettre à disposition la plateforme digitale webDIV pour l’immatriculation des speed pedelecs reste un obstacle pour la vente aux entreprises et le développement ultérieur de ce segment.

Particulier contre société/leasing

Le recul du nombre d’immatriculations en leasing signifie que – pour les neuf premiers mois de 2020 - plus de la moitié des speed pedelecs ont été immatriculés par des particuliers (52,5 %) alors que la part de marché du leasing est de 30,7 %. Les immatriculations par des sociétés représentent actuellement 16,8 % du marché.