Matériels pour l'automobile et outillage Mobilité

Jean-François Beguin: Faire aussi bien que les concessions

Avec 14 magasins répartis sur l’entièreté de la Wallonie, Covalux est l’un des principaux revendeurs de pièces et fournitures pour l’automobile et l’industrie au sud du pays.

Jean-François Beguin, son directeur général, nous dresse le portrait de «sa» société, où la qualité, la chasse aux coûts et la diversification sont reines.

«Covalux fut créée en 1989 à Marche-en-Famenne où elle a aujourd’hui encore son siège social et, de rachats en nouveaux points de vente, la société emploie aujourd’hui quelque 110 personnes à travers la Wallonie, dont 20 commerciaux» commence Jean-François Beguin. « Les secteurs d’activité de Covalux sont articulés en cinq branches. La fourniture de pièces mécaniques aux garages toutes marques représente environ 50 % du chiffre d’affaires, auxquels s’ajoutent 20 % de la branche carrosserie, que ce soit pour les carrossiers indépendants ou les concessions. Les branches outillage, équipements de garage et industrie compose le reste des activités». Covalux entend d’ailleurs donner un nouvel essor à cette dernière entité, qui regroupe tout ce qui est extérieur à l’automobile. « Fin février, nous avons fourni un distributeur de protections individuelles entièrement automatisé pour une grande entreprise. Comme ils fonctionnent 24h/24, ils avaient besoin de protections à tout moment de la journée, et nous leur avons conçu la solution la mieux adaptée à leurs besoins ».

Atelier Expert 

«Nous disposons également d’un concept de garages : Atelier Expert» poursuit Jean-François Beguin. « Nous avons actuellement une trentaine de garages adhérents, auxquels nous fournissons le support, un soutien matériel, quatre formations annuelles au minimum, et une hotline où des spécialistes sont à même de leur fournir toutes les informations techniques nécessaires ». La volonté de sérieux est donc certaine : «Notre but et de permettre à nos garagistes de faire aussi bien que les concessions, mais en multimarque. Nous voulons leur offrir les mêmes outils». 

Sensibles à l’environnement 

Pour l’avenir, Jean-François Beguin pointe certains challenges, mais reste serein. «Le marché est très dispersé, avec beaucoup de concurrence. Il faut avoir la bonne pièce, au bon moment, au bon prix ; et suivre l’évolution permanente du secteur. L’avantage que nous avons, c’est que les voitures arrivent généralement dans nos garages après 4 à 6 ans. Nous avons donc le temps d’identifier les tendances qui fonctionnent – par exemple, tout ce qui a trait aux nouvelles sources d’énergie - pour nous équiper en conséquence». Les garages Atelier Expert sont en outre particulièrement sensibles à l’environnement : «On veille à ce que les voitures polluent aussi peu que possible, en proposant notamment des nettoyages moteur avec mesure avant et après pour fournir des réponses claires et chiffrables aux question de nos clients». Quant à la carrosserie, le PDG de Covalux prédit un changement, mais ne s’alarme pas : «Il y a certes moins d’accrochages grâce à la technologie, mais le coût de la réparation au centimètre carré augmente. Il y aura donc sans doute moins de carrossiers demain, mais il restera les grandes carrosseries capables d’investir dans de nouvelles solutions. C’est à nous d’apporter le matériel et les produits de qualité pour leur assurer la meilleure productivité».

Profile

Âge : 55 ans

Fonction : directeur général de Covalux

Formation : licence en Sciences Eco puis Master en management à Solvay

1er job : employé dans une banque

Hobbys : la famille, le sport, la BD

Voiture de rêve : Jaguar Type E racing green

Destination de rêve : un endroit que je ne connais pas…

Boisson favorite : le vin rouge

Ambition à 5 ou 10 ans : achever tous les projets de Covalux

 

Photo: Thierry Dricot