Matériels pour l'automobile et outillage Mobilité

Joeri Lieten: Qualifiez-moi de manager atypique

Ses études d’ingénieur commercial l’ont propulsé tout droit des bancs de l’université dans le monde de la banque.  Joeri Lieten est devenu directeur d’une agence BBL/ING, l’environnement idéal pour acquérir l’expérience de la vie d’une entreprise.  Parfait aussi pour poser un vaste regard sur la société.  Ce qui lui vient à point dans ses nouvelles fonctions de tout nouveau PDG d’Autoglass Clinic.

« Le fil rouge de ma carrière fut une constante quête de ‘nouveauté’.  De nouvelles tâches ou responsabilités ou un poste nouvellement créé.  C’est cela qui était passionnant. » Sa dernière fonction dans le secteur bancaire fut celle de PDG de Payconiq Belgique.  Il a relevé un nouveau défi chez Autoglass Clinic, une entreprise familiale 100 % belge spécialisée dans le placement, la réparation et le remplacement de vitrage automobile.

Une espèce de Carglass, ce qui n’est pas étonnant sachant qu’en 2002 Autoglass Clinic était aux mains de Hugo Leroi, le fondateur historique de Carglass, qui vendit son enfant spirituel en 1987 à un groupe sud-africain avant de reprendre l’activité dans laquelle il excellait avec Autoglass Clinic.  « Un monde très différent certes mais où il s’agit finalement aussi de fournir des services ». 

Une affaire de haute technologie 

Les défis ne manquent pas dans sa nouvelle fonction.  D’autant plus que les choses bougent dans le secteur de l’automobile et que tout devient plus technique.  « L’électronique embarquée appelle à des compétences technologiques plus poussées.  Le type de vitre doit d’abord être lu dans l’ordinateur et ensuite recalibré.  Ce n’est qu’alors que le client peut reprendre la route en toute sécurité. »

Joeri Lieten se qualifie de « manager atypique ».  Direct et allant à l’essentiel.  “Je n’investis pas d’énergie dans des compétences que les gens n’ont pas, je préfère investir dans ce en quoi les gens sont bons.  C’est généralement aussi ce qui les motive le plus.  Le diplôme compte moins que l’attitude. » 

Maturité 

Y a-t-il quelque chose qui ‘l’a formé’ ?  « Bien sûr.  Les gens pensent généralement qu’une carrière doit suivre une courbe ascendante.  J’ai cependant appris qu’il faut parfois faire une pause voire même faire un pas en arrière.  Pour apprendre, acquérir de l’expérience ou développer ses capacités à l’empathie.  Pour avoir une vue sur le secteur et garder le contact avec le marché.  Ce n’est que lorsqu’on réunit toutes ses qualités qu’on a la maturité requise pour faire carrière. » Ce qui correspond sincèrement à sa vision, comme il l’a démontré immédiatement après sa nomination.  La première semaine, il a pris la route avec l’équipe technique pour remplacer des vitres automobiles.

Pour Joeri Lieten l’avenir est porteur d’un grand défi.  « La voiture est en train de subir une métamorphose et nous ignorons encore à quoi ressemblera l’avenir.  Nous voyons bien poindre des tendances sur les bases desquelles on peut déduire certaines évolutions.  Je n’aime pas utiliser des termes tels que ‘points noirs’ ou ‘points névralgiques’.  Ce qui a un effet négatif sur votre chiffre d’affaires ouvre tout simplement de nouvelles opportunités de se sortir de la spirale négative.  Il faut en tout cas poursuivre sa croissance.  Et s’il n’y en a pas, savoir se diversifier. » 

Numéro deux en Belgique 

Autoglass Clinic, dont la maison-mère est située le long de Gouverneur Roppesingel à Hasselt, est le numéro deux sur le marché belge, avec un réseau de 22 spécialistes en vitrage automobile répartis sur l’ensemble du territoire belge, proportionnellement à la densité du parc automobile.  Une vingtaine de personnes travaillent à la maison-mère et le réseau compte quelque 120 collaborateurs.  Autoglass Clinic est axée sur les compagnies de leasing, compagnies d’assurance et flottes d’entreprise.  Les clients à grand volume donc.  Ainsi la société détient une part de marché de 34 % chez Leaseplan par exemple et est le partenaire privilégié d’ALD Automotive.

Profil 

Age : 47 ans

Etat civil : marié à Anne-Mie, une fille prénommée Marie-Jo

Formation : master en ingéniorat commercial

1er job : directeur d’agence à la BBL/ING

Hobbys : collectionner tout ce qui concerne ou provient de Hasselt

Voiture de ses rêves : 1981 Delorean DMC-12 ou Doc Brown’s Delorean de Back To The Future – de la nostalgie à l’état pur (mais le minibus de The A-Team ou la Batmobile font l’affaire aussi !).  Ces voitures véhiculent un message et cela fait rêver…

Destination préférée : l’Autriche

Boisson préférée : le café, avec modération

Ambition dans 5 ou 10 ans : continuer de faire ce à quoi j’apporte la plus grande valeur ajoutée dans mon environnement

 

Photo: Benjamin Brolet