Dossier Matériels pour l'automobile et outillage Mobilité

L’expertise intelligente

11-01-2019

L’évolution technologique des véhicules ne rend pas seulement plus complexes et plus onéreuses les réparations, elle complique également le travail de diagnostic et d’expertise qui les précèdent. 

« La formation continue des experts est une nécessité - et même une obligation depuis que la profession est reconnue, souligne Robert Spilliaert, administrateur de l’Upex. Notre Institut est très actif en la matière. Il suit l’évolution rapide du secteur. Dès qu’une nouveauté arrive sur le marché, elle est susceptible de subir un accident et d’être endommagée. Nos experts sont des passionnés de mécanique automobile qui doivent être à la page. »

Tout comme les outils dont ils disposent et qui s’adaptent au fur et à mesure. « C’est le cas du calculateur Audatex, qui permet à l’expert de déterminer le plus juste prix d’une réparation, selon la formule consacrée. Il répertorie tous les éléments d’un véhicule, le prix des pièces de rechange, le coût de la réparation... Mais l’expérience de l’expert reste prépondérante, notamment pour évaluer s’il vaut mieux remplacer la pièce ou la réparer et, le cas échéant, le temps de réparation, en accord avec le réparateur. »

Ces outils permettent même de se passer de l’expertise dans les cas les plus simples, souligne Peter Wiels, conseiller chez Assuralia. « L’expertise se digitalise de plus en plus. Certains assureurs mettent à la disposition de leurs réparateurs agréés – voir même de leurs assurés – des applications qui permettent d’établir un devis et d’envoyer des photos via internet. La décision de réparer ou non peut alors être prise rapidement sans qu’il faille déplacer un expert. C’est un gain de temps et d’argent pour tout le monde, qui permet au carrossier de se concentrer sur son core business. » On parle aujourd’hui de « smart expertise » parce que tout se passe en ligne selon un processus bien défini, mais elle n’empêche pas le contrôle d’un expert en arrière-plan. En cas de doute ou si des examens plus précis sont nécessaires, il se rendra tout de même sur place.

La plupart des applis intelligentes concernées s’appuient sur la plateforme Winformex II développée par Informex, qui intègre le système de calcul Audatex. Cette base de données, qui couvre 99% du parc automobile roulant en Belgique, fournit instantanément les références et les prix des pièces à commander ainsi que les barèmes de temps recommandés par les constructeurs. Couplée avec les systèmes informatiques des usines automobiles, elle est mise à jour toutes les semaines. 

 

Photo: Pixabay - Stock Snap