Communiqués Mobilité

Le marché des motos d’occasion poursuit sa plongée dans le rouge, les ventes de motos neuves ne se portent pas mieux

07-04-2022

Filip Rylant, porte-parole de la fédération de la mobilité TRAXIO, commente : « En mars 2002, il s’est immatriculé 2.520 motos d’occasion de moins qu’en mars 2021, soit une perte significative de -25,3 %.  Concrètement, il s’est immatriculé en mars 7.446 motos d’occasion contre 9.966 l’an dernier.  Le marché subit par conséquent des pertes de -16,6 %, soit quelque 3.136 unités par rapport à 2021.  Il n’est pas pertinent de comparer les statistiques de cette année avec celles de 2020 car à l’époque, au début de la crise sanitaire, les négociants en motos avaient dû fermer leurs portes pendant plusieurs semaines et il s’était à peine immatriculé quelques motos.  La Flandre demeure le marché le plus important (57,1 %) mais recule de -5,0 %.  La baisse en Wallonie est moins marquée (-4,8 %) et Bruxelles, le plus petit marché qui présente par conséquent de grands écarts en pourcentages, croît de pas moins de +21,7 %, ce qui frappe étant la forte croissance des grosses cylindrées de plus de 1.000cc.  Honda, Yamaha, BMW, Suzuki en Kawasaki restent les marques d’occasion les plus populaires bien que le top 10 en entier perde des parts de marché.  Les immatriculations de motos neuves ont reculé de -9,8 % en mars mais limitent les pertes du premier trimestre à un acceptable -3,5 %.  Les motos neuves pâtissent de la longueur des délais de livraison des pièces, à plus forte raison pour les modèles les plus populaires.  Quant au marché de l’occasion, les choses sont plus compliquées : les prix des motos d’occasion sont élevés et les particuliers sont très demandeurs, les Néerlandais montrant leur intérêt et prêts à faire monter les enchères.  Cette donnée ainsi que le recul de la disponibilité de motos d’occasion assurent la hauteur des prix.  Ajoutons-y le froid et la pluie des derniers jours, l’augmentation de la longévité, les conséquences de la crise sanitaire, le conflit en Ukraine etc. et l’on comprend pourquoi les consommateurs soit adoptent une attitude avant d’acheter une occasion (couteuse) soit décident d’attendre de commander une moto neuve plutôt que d’acheter une occasion. »

1. Motos d’occasion

Les petites et les grosses cylindrées obtiennent les meilleurs scores

Il est frappant que les catégories des petites et grosses cylindrées réalisent le meilleur score dans notre pays.  Parmi les motos d’occasion, les -125cc ne représentent pas moins de 24,9 % des immatriculations cumulées du premier trimestre et avec 22,9 %, les +1.001cc sont également fort appréciées.  Les autres catégories connaissent à peu près la même répartition sur le marché. 

Pratiquement tout le Top 10 chute, seul SYM tient bon

La part des marques du Top 5 du marché de l’occasion est pratiquement au statu quo comparé au mois dernier : ensemble elles représentent quelque 57,1 % du marché total : Honda (17,4 %) reste le leader du marché devant Yamaha (12,8 %), BMW (12,0 %), Suzuki (7,6 %) et Kawasaki (7,3 %), mais toutes perdent du terrain. Seul le fabricant de scooters SYM a progressé au premier trimestre, de +2,9 % et a vu croître sa part de marché de 3,6 %. 

Belle répartition régionale

Sur le plan régional, nous observons une situation comparable au marché neuf et que Bruxelles réalise un score relativement meilleur que le reste du pays.  57,1 % des motos d’occasion s’immatriculent en Flandre, 36,2 % en Wallonie et 6,7 % en région bruxelloise.  Alors que la Flandre recule de -5,0 % au premier trimestre et la Wallonie de -4,8 %, Bruxelles croît de +21,7 %.

En conclusion : après une année 2021 au sommet, les motos d’occasion voient leur marché décliner d’un bon -16,6 %. Pourtant l’intérêt intrinsèque pour les motos ne faiblit pas car elles disposent de beaux atouts tant pour les loisirs que les déplacements domicile-travail.

[Analyse et statistiques du marché neuf en-dessous des graphiques du marché d’occasion)

Immatriculation des motos d’occasion – YTD 2022 (Jan -> Mrs)

Immatriculations des motos d’occasion – par cylindrée

Immatriculations des motos d’occasion – par région (cumulées)

Immatriculations des motos d’occasion – par marque (cumulées)

2. Motos neuves

Tout comme les immatriculations de motos d’occasion, nous constatons qu’en mars le marché des motos neuves régresse pour le deuxième mois consécutif, cette fois de -9,8 % à 2.924 unités neuves.

Les motos neuves de -125cc (24,4 %) et de +1.001cc (22,7 %) étaient les plus demandées en mars tandis que les catégories 125-500cc (18,8 %), 501-750cc (16,0 %) et 751-1000cc (16,0 %) ont continué d’aligner des pourcentages très semblables.  En mars, la seule croissance a touché les petites moyennes catégories de 125-500cc, avec une progression modeste de +0,9 % alors que toutes les autres catégories ont plongé dans le rouge.

En mars, Honda a reconquis la première place et a vu croître sa part de marché à 17,5 %, soit une hausse de +47,5 %.  BMW (14,9 %) a passé un mauvais mois de mars (-21,8 %), mais conserve une belle avance sur Yamaha (10,8 %).  Harley-Davidson (+47,6 %) et Ducati (+14,6 %) ont terminé le premier trimestre sur des chiffres positifs.

Honda règne dans les catégories jusqu’à 500cc, Yamaha passe devant Honda dans la classe 501-750cc, tandis que BMW réalise surtout un score élevé dans les grosses cylindrées.  Kawasaki se maintient à la quatrième place et le spécialiste du scooter Piaggio boute KTM hors du Top 5.

Les chiffres cumulés des immatriculations neuves par région nous révèlent par ailleurs quelques aspects intéressants.  En perdant -5 % de sa part de marché, la Flandre représente désormais 57,1 % des ventes de motos totales, la Wallonie 36,2 % et Bruxelles 6,7 %, qui affiche une solide croissance.

Enfin encore un mot de notre spécialiste motos : « Il subsiste de nombreuses commandes différées sur le marché en raison de l’allongement des délais de livraison, surtout des modèles les plus plébiscités.  Cette tendance influence défavorablement les statistiques d’immatriculation des motos neuves.  Si vous comptez faire l’acquisition d’une moto neuve à court terme, le message est de bien vous renseigner. » 

Immatriculations des motos neuves – YTD 2022 (Jan -> Mrs)

Immatriculations des motos neuves – par cylindrée

Immatriculations des motos neuves – par région (cumulées)

Immatriculations des motos neuves – par marque (cumulées)

TRAXIO STATS

TRAXIO analyse mensuellement les immatriculations des voitures de tourisme, motos, véhicules utilitaires, camping-cars, remorques et speed pedelecs neufs et d’occasion. 

Les statistiques de TRAXIO contiennent une foule de détails intéressants tels que les sous-classifications aux niveaux national et régional, par type de carburant, émissions de CO2, marque et âge. 

Photo: Pixabay/IADE-Michoko

TRAXIO utilise des cookies Cookie policy Comme d'autres sites web, nous aimons utiliser des cookies. Les cookies que nous utilisons servent principalement à améliorer votre expérience sur notre site web. Nous utilisons également des cookies parce que nous aimons mesurer la façon dont notre site web est utilisé. Nous n'activons ces cookies que si vous nous avez donné votre consentement préalable.