Lobby Mobilité

Le triomphe de Car-Pass

Car-Pass ayant prouvé son utilité depuis plus d’une décennie, le parlement fédéral s’est rallié à son extension.

Une décision qui protège le consommateur, comme le négociant honnête, contre la fraude : ainsi, l’an dernier, à peine 0,19 % d’entre eux se sont rendus coupables de fraude.  En unissant nos forces, nous avons élargi le certificat Car-Pass avec le vice-Premier ministre fédéral de l’Economie et des Consommateurs, Kris Peeters. Hormis les occasions sur le marché national, désormais les voitures importées, y compris les véhicules connectés, devront dévoiler leur historique.  Pour souligner encore plus les avantages du certificat, le nombre de données à transmettre a encore été étendu.  Les actions de rappel et les contrôles après accident doivent garantir le bon état du véhicule.  Tandis que la norme Euro déterminera si la voiture est admissible dans les zones à basse émission (LEZ).  Le moment de la consultation du Car-Pass doit être avancé et ne pas se limiter à la signature d’un contrat.  Ces adaptations permettent au consommateur de prendre une décision encore mieux étayée.