Actualité Deux-roues Génie Civil et manutention Matériel agricole et horticole Matériels pour l'automobile et outillage Mobilité

Partenaires sociaux butent sur la norme salariale

30-01-2019

Tous les deux ans, les partenaires sociaux décident de la marge d'augmentation pour les coûts salariaux dans le secteur privé. Cette norme salariale a été mise en place pour adapter l’évolution du coût salarial en Belgique à l’évolution attendue chez nos pays voisins que sont l’Allemagne, les Pays-Bas et la France. 

Le Conseil Central de l’Economie (CCE) a établi son rapport technique biennal dans lequel la marge maximale disponible pour l’évolution du coût salarial a été fixée.  Le rapport technique prévoit une marge maximale disponible de 0,8 % pour la période 2019-2020. La norme salariale reste importante pour les secteurs et les entreprises, puisque celle-ci va déterminer le cadre dans lequel les augmentations salariales sont octroyées.  Pour rappel l’indexation des salaires est automatique et ne relève pas de la norme. 

Dans le cadre des négociations salariales interprofessionnelles, le rapport technique est communiqué au Groupe des Dix, lequel alors tente de trouver un nouvel accord sur la marge maximale définitive.

Ensuite, il appartient aux secteurs de négocier une norme minimale. 

Les syndicats ont jugé une augmentation salariale de 0,8 % insuffisante tandis que les patrons n'entendent pas la dépasser. Les négociations ont à peine commencé que les syndicats ont décidé de quitter la table des négociations. 

Si bien que lorsque les partenaires sociaux interprofessionnels ne parviennent pas à s’entendre sur la norme salariale, la législation prévoit que le gouvernement fixe cette marge par voie d'arrêté royal. Mais vu un contexte politique pour le moins particulier, ce scénario s’avère être également difficile à mettre en place. Faute de gouvernement fédéral de plein exercice (car minoritaire), seul le Parlement pourrait entériner un accord (qui irait au-delà). 

Parallèlement, se tiendra le 13 février 2019 une grève nationale dans tous les secteurs, les syndicats espérant par là augmenter la pression sur le gouvernement pour qu'il ajuste la loi de 2016 afin d’obtenir une norme salariale de 1,5 %.   

Nous vous tiendrons bien entendu informé de l’évolution de ce dossier. 

 

Photo: pixabay.com/Deedster