Actualité Deux-roues Génie Civil et manutention Matériel agricole et horticole Matériels pour l'automobile et outillage Mobilité

Plus de flexibilité autour des plans de formation

Pour de nombreuses entreprises, l'élaboration d'un plan de formation est un rituel annuel. À partir de cette année, il y a cependant plus de flexibilité pour la forme sous laquelle ce plan peut être rentré.

"En soi, le but du plan de formation est relativement simple", explique Isabelle Calista, Directeur chez EDUCAM Partner. "Il donne un aperçu des formations qu'une entreprise planifie pour ses travailleurs pour l'année à venir. Différents éléments sont pris en compte. Les activités de l'entreprise et la façon dont elles évoluent sont examinées, ainsi que les besoins de formation des travailleurs et leur plan de développement personnel qui en découlent." 

Obligations de la CCT 

Une distinction est faite en fonction de la taille de l'entreprise. "L'occupation de 15 travailleurs ou plus est décisive", déclare Isabelle Calista. "À partir de ce cap, un plan de formation doit être rentré chez EDUCAM. Une date limite est aussi fixée : le 15 février de l'année de formation. Mais ce n'est pas tout. Au plus tard le 15 novembre de l'année précédant l'année de formation, une "concertation qualitative" s'effectue entre l'employeur et les travailleurs et/ou ses représentants dans l'entreprise. Si tout se déroule conformément aux prescriptions de la CCT et si le plan est approuvé par les partenaires sociaux de l'entreprise, cette dernière a droit à des primes à la formation." 

C'est différent pour les entreprises de moins de 15 travailleurs. "Elles ne doivent pas rentrer leur plan chez nous", précise Isabelle Calista. "Il n'y a aucun lien entre le plan et l'obtention des primes à la formation. Pour ces entreprises, le plan de formation reste cependant un outil vivement conseillé pour l'accompagnement et le développement de leurs ouvriers. De plus, l’envoyer à EDUCAM nous permet de mieux identifier les besoins en formation de nos secteurs"

Changements en 2019 

"Grâce aux nouvelles CCT, il y a désormais une plus grande flexibilité pour le type de plan qui peut être rentré", affirme Isabelle Calista. "Pour commencer, il n'est plus obligatoire d'utiliser les plans qu'EDUCAM met à disposition. Si votre entreprise fait partie d'un réseau de distribution, il est dorénavant permis d'utiliser le plan du groupe pour l’ensemble des entreprises du groupe. Ou peut-être préférez-vous simplement élaborer votre propre plan ? C'est possible aussi. L'utilisation de nos modèles reste cependant possible. Et sur ce point, il y a eu quelques changements aussi. Cette année, nous avons axé davantage les modèles sur les activités des entreprises."

Plus d'informations et un conseil ? Nous répondons à toutes vos questions et nous vous conseillons sans engagement de votre part. Contactez-nous via info@educam.be ou au 02 778 63 30. Vous pouvez également toujours visiter notre site web : www.educam.be