Pratique Mobilité Deux-roues Matériels pour l'automobile et outillage Génie Civil et manutention Matériel agricole et horticole

Pourquoi un candidat choisirait-il de travailler dans votre entreprise ?

16-09-2020

Incroyable ! Cela fait plusieurs mois que vous avez publié une offre d’emploi, vous avez reçu des candidatures, interviewé quelques candidats mais vous n’avez toujours pas recruté. Vous avez déjà revu le texte mettant en avant votre entreprise ainsi que la description du poste, vous avez négocié une fourchette salariale plus large, vous avez utilisé vos réseaux professionnels pour faire circuler votre offre d’emploi… Pas de doute : le problème ce sont les candidats ! Pas sûr…

Cela fait plus de 30 ans que nous aidons, de diverses manières, les entreprises dans leur recherche de nouveaux talents. Si, en 2020, les employeurs déploient beaucoup d’efforts pour proposer une offre attractive et souvent flexible, peu nombreux sont ceux qui se demandent pourquoi un candidat aurait envie de les rejoindre. Le recruteur vérifiera que le candidat peut faire le job, mais comprendre pourquoi le candidat veut faire le job, ce qui le motive intrinsèquement, est sans doute la clé du succès d’un recrutement réussi.

Quelles mesures simples pouvez-vous mettre en œuvre pour savoir qui est le candidat, ce qui le motive et l'amener à vous choisir comme futur employeur ?

  1. Parlez du poste, mais pas trop

Il est évident qu’une part non négligeable du recrutement passe par la description du poste à pourvoir et la liste des tâches à accomplir. Vous le savez.

N’oubliez cependant pas qu’il convient de dissocier les incontournables et les atouts, de garder en tête que pas mal de compétences peuvent s’apprendre à tout moment et qu’il est peu probable que vous trouviez une personne 100% opérationnelle dès le jour 1. Ne dites que l’essentiel, vous aurez le temps de parler du reste lors d’un entretien.

  1. Annoncez la couleur

Nombre d’entretiens, personnes à rencontrer, conditions de travail, date d’embauche souhaitée, … Communiquez au sujet de votre procédure de recrutement. Les candidats sauront ce qui les attend, vous n’aurez pas à tout ré-expliquer en détails lors d’un entretien et vous pourrez donc consacrer votre temps à ce qui compte vraiment : la personne en face de vous.

  1. L’expérience candidat

Une procédure claire et annoncée, un max d’info sur votre ADN, passons maintenant à la pratique. Dès qu’il postule, le candidat s’est livré à vous. Traitez-le comme il convient : envoyez une lettre de refus aux candidats non retenus, accueillez chaleureusement les candidats qui se déplacent jusqu’à vous (vous serez peut-être assis côte à côte lors de la prochaine fête du personnel), transmettez les coordonnées des candidats à l’accueil afin qu’ils sachent qu’ils sont attendus, veillez à ce que tout employé qui croiserait un candidat le salue, proposez un rafraîchissement… ce sont des petits détails pour vous mais ils pourraient faire toute la différence pour le candidat : se sentir bien chez vous c’est potentiellement se sentir bien chez lui.

  1. L’entretien, c’est parler et écouter

Le candidat face à vous stressé car l’enjeu est réel pour lui. Posez-lui quelques questions informelles, ça le mettra en confiance, vous en apprendrez beaucoup sur lui et vous pourrez aborder la suite de l’entretien plus sereinement. Pour toute compétence indispensable à la fonction, demandez qu’il illustre ses réponses avec des exemples de situations vécues.

  1. Mettez-vous à nu

Nombreuses sont les entreprises qui, en plus des traditionnels entretiens, font passer des tests psychotechniques, des questionnaires de personnalité ou encore des assessments aux candidats. Elles veulent en savoir le plus possible sur leurs connaissances, leur façon de se comporter en groupe, leur capacité à gérer une équipe, … Trouvez-vous normal qu’en échange l’entreprise ne dise rien ou presque sur elle ? Ne serait-il pas logique qu’en retour l’entreprise se dévoile, parle de ses valeurs ou de sa vision en y associant des faits concrets, montre ses locaux, fasse rencontrer l’équipe au candidat, …  Vous êtes unique. Montrez-le ! Questionnez également le candidat quant à ses valeurs, sa perception de votre entreprise, la vision qu’il en a, … D’un côté comme de l’autre, vous saurez rapidement si vous vous êtes (enfin) trouvés.

  1. Un heureux élu, de nombreux déçus

Vous avez rencontré plusieurs candidats et avez jeté votre dévolu sur l’un deux. Il est temps de lui faire une offre et ce n’est pas qu’une question d’argent : flexibilité, formation, évolution à moyen-long terme, … résumez tout ce que vous souhaitez lui offrir pour qu’il se sente bien chez vous, avec vous. Dès que l’offre est signée des deux côtés, informez les candidats non retenus, si possible de façon personnalisée. Vous vous êtes donné du mal pour mettre sur pieds une procédure de recrutement qualitative, terminez-la correctement. Et n’oubliez pas que le candidat déçu aujourd’hui sera peut-être le candidat élu demain : s’il a été séduit par votre entreprise, votre approche, vos valeurs et votre vision, nul doute qu’il vous renverra sa candidature.

Pour conclure, le recrutement concerne des Humains qui sont bien plus que des Ressources car leurs savoirs, leurs expériences mais aussi leur motivation et leur personnalité peuvent avoir un impact considérable sur votre business. Votre capacité à attirer les personnes qui vont se démener pour votre entreprise est directement liée au soin que vous donnez à votre procédure de recrutement.

Bonne chance pour vos recrutements et vous avez besoin d’un coup de main, nous sommes là.