Dossier Mobilité

Prix de revient: un module pour rationaliser les tarifs

Dans le monde du dépannage, les prix sont sources de difficultés économiques et de méfiance. Afin d’éviter l’arbitraire et l’émotionnel, TRAXIO Road Support développe un module de calcul du coût de revient basé sur des données vérifiables et des modèles économiques.

S’il est un domaine dans lequel le secteur du dépannage ne brille pas, c’est bien la transparence des prix. Une situation que les dépanneurs subissent également selon Michel Gillard. « Si les tarifs pratiqués pour les clients individuels semblent parfois prohibitifs, c’est essentiellement car il s’agit d’une des principales sources de rentabilité des dépanneurs en raison des tarifs très bas pratiqués par les assisteurs et le parquet. Une situation malsaine qui renforce le climat de méfiance entourant le secteur du dépannage. C’est dans ce contexte particulier que TRAXIO Road Support développe depuis plus d’un an un module de calcul du prix de revient de chaque intervention. L’objectif est d’éviter l’arbitraire et l’émotionnel afin de rationaliser la détermination des prix. » 

Un prix de revient tout compris 

Concrètement, le service d’expertise de TRAXIO a développé avec l’appui de spécialistes en droit social, des formules servant de référence pour le calcul du prix de revient de chaque intervention. « Au niveau des coûts de la main d’œuvre, le module est basé sur les données salariales de la commission paritaire concernée (CP112) et tient compte de l’ensemble des éléments comme le personnel nécessaire pour les permanences Fast et Siabis+ » détaille Michel Gillard. « Le module prend aussi en considération le coût du matériel adéquat utilisé et en ordre de marche », ce qui inclut donc l’entretien et l’important investissement initial : 40.000 euros pour un véhicule de balisage, 150.000 euros pour une dépanneuse de voitures, à partir de 450.000 euros pour une dépanneuse de camions. « Enfin, le prix de revient comprend les coûts divers » comme la taxe kilométrique des poids lourds.  

Gratuit pour les membres 

« Le module est testé auprès de membres en mai-juin 2019 afin d’analyser les résultats obtenus. Le cas échéant, il sera adapté et une fois finalisé, nous le présenterons à toutes les instances concernées par le dépannage » précise Michel Gillard. « Les membres de la fédération TRAXIO Road Support recevront le module de calcul du prix de revient gratuitement ainsi qu’une formation. L’objectif n’est évidemment pas d’imposer des tarifs, ce qui est d’ailleurs interdit par le droit européen, mais de permettre à chaque société de dépannage de déterminer le prix de revient de ses interventions. Cela peut évidemment être utile comme outil de gestion et surtout sensibiliser les parties prenantes : Assuralia, les assisteurs, les autorités publiques, les parquets. » 

Pas à perte 

Ce module est la clé d’une rationalisation de toute discussion sur les tarifs. Il permettra aux membres et aux représentants de TRAXIO Road Support de sensibiliser le monde politique au coût de ses exigences, notamment lorsqu’il est question d’assurer des permanences 24 heures sur 24 ou de contraindre les dépanneurs à entreposer des véhicules durant de longues périodes. De montrer aux assisteurs et aux parquets « quel est le coût moyen d’une intervention ou d’un service sur la base de données vérifiables. Et simplement leur demander un tarif qui leur permette au moins d’être rentable et de ne plus travailler à perte ! »

 

Photo Freeimages Simone Solda