Actualité Deux-roues Génie Civil et manutention Matériel agricole et horticole Matériels pour l'automobile et outillage Mobilité

Recupel lance Smartloop

17-10-2019

Le 14 octobre est la Journée internationale des déchets électroniques. Chaque année, 50 millions de tonnes de déchets électroniques sont produits dans le monde, dont 20 % seulement sont recyclés. 

Bien que la Belgique fasse beaucoup mieux au niveau de la collecte, beaucoup trop d'appareils électro usagés ou défectueux sommeillent encore dans les ménages belges, mais aussi dans des entreprises, des asbl, des écoles, des centres de soin résidentiels, etc. Une organisation moyenne stocke ainsi 200 kilos d'électros usagés ou défectueux. Un potentiel de recyclage inexploité auquel Recupel souhaite apporter une réponse. C'est pourquoi, à l'occasion de la Journée internationale des déchets électroniques, l'asbl lance Smartloop : un marché en ligne pour les appareils électro usagés des entreprises et organisations qui réunit l'offre et la demande. 

De nombreuses entreprises et organisations conservent de vieux ordinateurs, outils, machines à café et autres appareils électro dans leurs armoires parce qu'elles n'ont pas de solutions adaptées pour se défaire de ce stock rapidement, simplement et dans le respect de la législation. Smartloop offre la solution : sur cette plateforme, les entreprises peuvent proposer leurs appareils électro en quelques clics. Elles conviennent ensuite d'un prix et d'une date d'enlèvement avec le collecteur agréé de leur choix, qui vient chercher les appareils chez elles. Et le tour est joué !

Recupel réunit l'offre et la demande

Sur la plateforme, les entreprises et les organisations peuvent proposer gratuitement leurs appareils électro usagés. Les collecteurs agréés font alors une offre. L'entreprise peut ainsi obtenir le meilleur prix et décider à qui elle cèdera ses appareils. Une fois qu'elle a choisi un collecteur, les deux parties fixent la date et le lieu de l'enlèvement via la fonction de chat.  

« Si une entreprise propose un volume très important ou s'il s'agit d'appareils contenant une grande quantité de matériaux précieux, tels que des ordinateurs portables ou de vieux GSM, elle pourra peut-être même récupérer de l'argent. Les prix sont toujours conformes au marché et négociés directement avec le collecteur. Les règles du marché libre s'appliquent, Recupel n'intervient jamais », explique Hederik Tijs, Chief Operating Officer de Recupel.

L'entreprenariat durable en pratique

Grâce à Smartloop, davantage d'appareils inutilisés et usagés peuvent être proposés respectivement à la réutilisation et au recyclage. Les entreprises peuvent indiquer elles-mêmes si leurs appareils peuvent être réutilisés ou pas. Les données qu'ils contiennent sont effacées et ils reçoivent alors une deuxième vie via les centres de réutilisation. Si l'appareil est défectueux, les entreprises optent pour le recyclage. Recupel ne travaille qu'avec des collecteurs et des centres de traitement agréés. Recupel peut ainsi garantir que leurs appareils sont traités de manière légale et que les composants et matières premières précieux sont réutilisés au maximum pour de nouveaux appareils.

« Dans notre centre de soins résidentiel, nous avons beaucoup d’appareils électroniques. Par manque de temps, ils restent souvent dans des espaces de stockages. Ainsi, nous perdons de l’espace utile. Smartloop est une solution très pratique. La plateforme a l'air facile à utiliser et conviviale. A tout moment, nous pouvons nous défaire rapidement de nos appareils électro usagés. Cerise sur le gâteau: les appareils sont ramassés à votre porte quand cela vous convient le mieux. Le groupe Orpea attache une grande importance à la durabilité et nous recherchons en permanence des moyens de faire encore mieux avec nos centres de soins résidentiels. Smartloop est un nouveau pas en avant», explique Laurent Nadin, Directeur Régional d’Orpea Belgique.

Tout le monde y gagne

« Smartloop permet aux entreprises de se défaire de leurs déchets électroniques rapidement, simplement et de manière pratique. L'élimination des substances nocives présentes dans les appareils et la récupération des matières premières sont effectuées correctement par des centres de traitement agréés. Le tout à un prix conforme au marché. Les collecteurs agréés y trouvent une source de revenus supplémentaire, tandis que les appareils électro dormants rejoignent le flux de recyclage et sont par conséquent également rapportés », conclut Peter Sabbe, CEO de Recupel.