Génie Civil et manutention Pratique

Still : digitalisation et solutions globales en guise de fil rouge

Still, le pionnier des chariots élévateurs, célèbre cette année son centième anniversaire.  En Belgique, la marque est active depuis 1951.  A l’origine Still se concentrait sur le produit – les chariots élévateurs – alors qu’aujourd’hui elle offre des solutions globales pour les magasins et les entreprises de logistique.

Depuis 2019, Still est le premier à proposer un chariot élévateur électrique dont la productivité est plus élevée que celle d’un modèle comparable à moteur thermique.

Still voit le jour en 1920 avec la production de moteurs électriques et a rapidement connu un développement exponentiel.  En 1949, elle introduit le premier chariot élévateur électrique.  « Still est le pionnier de l’alimentation électrique et s’est toujours distinguée par des lignes d’alimentation innovatrices », explique Jean-Paul Dubois, administrateur délégué de Still S.A. « Ainsi Still fut la première à produire une alimentation hybride, plus spécifiquement une ligne d’alimentation diesel-électricité, système largement proposé par les marques automobiles mais resté un fait unique dans les annales des chariots élévateurs ».

Avant l’ouverture de son propre établissement en 1978, Egemin, lui-même producteur de générateurs électriques, importait la gamme Still en Belgique.  En 2015, Egemin a rejoint le groupe KION et, en 2017, a intégré Dematic, une entreprise d’automatisation de chaîne d’approvisionnement faisant également partie du groupe KION.  Au niveau mondial, il est un des producteurs les plus importants de chariots élévateurs et d’automatisation interne de la logistique avec des marques comme Linde et Still.  En Europe, KION est le leader sur le marché des chariots élévateurs industriels. 

Connexion standard 

A l’heure actuelle, la digitalisation forme le pilier principal de croissance de la marque.  Jean-Paul Dubois : « La digitalisation se cache derrière chaque facette de nos activités, de nos rapports à la clientèle, des procès internes et bien entendu de nos produits.  Chaque chariot élévateur Still est connecté de manière standard.  Ce qui se traduit par la possibilité d’obtenir un rapport d’utilisation détaillé via STILL NeXXt, un portail internet de gestion de flotte innovant et puissant ».

La numérisation poussée permet de fournir une assistance technique en ligne à distance…  « Les évolutions techniques rapides et drastiques de nos produits, les départs à la retraite en raison du vieillissement de la population et l’afflux relativement faible de profils techniques sortant de l’enseignement, nous placent face à un immense défi » explique Jean-Paul Dubois.

« Il n’est pas simple d’embaucher de nouveaux collaborateurs qualifiés, d’autant plus qu’il n’existe aucune orientation spécifique qui prépare les futures recrues à notre spécialisation.  C’est la raison pour laquelle nous mettons actuellement au point des techniques digitales grâce auxquelles les techniciens de service connectent leurs appareils de diagnostic au chariot élévateur et demandent une assistance technique en ligne au siège social de Wijnegem.  L’équipe support peut prendre le contrôle à distance du diagnostic et intervenir directement sur le chariot.  Le principal avantage est qu’une équipe de techniciens très expérimentés soutient des techniciens moins expérimentés au départ du siège social et que ce mode de travail assure la formation à distance ». 

L’automatisation constitue le deuxième pilier important de croissance de l’entreprise, en s’appuyant sur l’expérience présente dans le groupe KION.  « A travers Dematic nous sommes en mesure de proposer un portefeuille d’automatisation et de projets globaux aux chaînes d’approvisionnement », précise Jean-Paul Dubois.  « Mais nous n’oublions pas les chariots élévateurs conventionnels grâce aux solutions de Mobile Automation : iGo neo par exemple est un chariot préparateur de commande autoguidé autonome qui suit le magasinier comme un co-bot. »

Project management 

Les trois dernières années, Still s’est transformée en acteur principal de la consultance et du conseil dans le domaine des solutions globales destinées aux besoins complexes particuliers de la logistique et des magasins modernes.

« Il s’agit de définir un paquet global visant à optimiser l’espace du magasin, tant sur le plan du choix des rayons, des véhicules à mettre en œuvre que de l’automatisation maximale et du rapportage », explique Jean-Paul Dubois.  « Pour les chariots de magasinage, il s’agit généralement de gerbeurs, de chariots à mât rétractable ou de nacelles, qui opèrent de manière automatisée entre les couloirs étroits.  Ou de trains de remorque, de solutions remorque-train pour l’approvisionnement de la production et, bien entendu, toujours en poussant l’automatisation au maximum vu la pénurie criante de caristes ».

Le développement de solutions globales sous la dénomination d’‘Advanced Applications’ est une spécialité qui requiert beaucoup de main-d’œuvre et s’accompagne de longs trajets décisionnels du côté du client.  « Il est essentiel de pouvoir évaluer la faisabilité du projet à un stade précoce », pose Jean-Paul Dubois. « Cela implique beaucoup de calculs et prend du temps.  Le cas échéant nous calculons les rendements de diverses solutions, le temps d’amortissement par rapport au nombre de travailleurs au magasin afin que le client prenne sa décision en toute connaissance de cause ». 

L’évolution vers des solutions globales aboutit aussi à de la gestion de projet afin de concrétiser les projets et les rendre opérationnels.  Cet exercice requiert une large concertation avec les différentes parties concernées, et non des moindres l’entrepreneur qui construit le magasin, parce qu’il faut se mettre d’accord sur une foule d’éléments – par exemple le fait que le sol soit plan.

Jean-Paul Dubois : « La gestion de projets fait appel à des profils spécifiques qui ont idéalement suivi une formation en électronique, de préférence complétée d’une spécialisation en automatisation ».

Full service 

Still S.A. propose quelque 4.500 chariots élévateurs à la location, tant dans la location à court qu’à long terme.  « Nous avons choisi d’être présent sur le marché de la location à côté des grandes entreprises de location », indique Jean-Paul Dubois.  « La demande a quadruplé au cours des dix dernières années mais nous constatons actuellement une stabilisation du marché. »  La vente de matériels d’occasion demeure très importante.  « Nous ambitionnons de fidéliser notre clientèle », affirme Jean-Paul Dubois.

« C’est plus qu’une donnée purement commerciale mais une situation gagnant-gagnant pour toutes les parties.  Le client a tout intérêt à pérenniser ses activités.  C’est faisable moyennant un suivi strict des prescriptions d’entretien, de mesures préventives, du suivi complet de la flotte...  Les formules de leasing et de financement de Still Finance complètent notre approche full service du marché ».

Transition énergétique

Un pilier important qui distingue Still est la transition énergétique.  « Nous nous sommes attelés à la transition des chariots élévateurs à moteur thermique vers des chariots purement électriques », souligne Jean-Paul Dubois.  « Sur le marché belge, nous sommes déjà leader des chariots élévateurs électriques.  Notre principal atout est notre savoir-faire en technologie de batteries lithium-ion.  La plupart de nos produits – 98 % de la gamme – sont proposés équipés soit d’une batterie au plomb soit d’une batterie lithium-ion afin que le client fasse le meilleur choix en fonction de l’usage ».

La batterie lithium-ion est avantageuse pour ceux qui peuvent recourir à la charge intermédiaire car la batterie reste opérationnelle 24/24. Ce qui relègue la permutation des packs d’accus au passé.  Les batteries au lithium-ion se rechargent rapidement : la pause du déjeuner suffit à tenir pendant toute la pause suivante.  La charge intermédiaire n’a aucun effet négatif sur la longévité des batteries Li-Ion : elles ne nécessitent pas d’entretien et ne fonctionnement pas au gaz.  La station de charge volumineuse fait elle aussi partie du passé.

En bref

Création : 1978

Secteur/activité : chariots élévateurs et solutions logistiques

Coordonnées du siège : Vosveld 9, 2110 Wijnegem

Nombre d’établissements : 1

Effectif du personnel : 15 vendeurs, 80 collaborateurs techniques et 40 membres du service support

Chiffre d’affaires : 72 millions d’euros