Actualité Deux-roues Génie Civil et manutention Matériel agricole et horticole Matériels pour l'automobile et outillage Mobilité

Vous recherchez des techniciens qualifiés ?

11-03-2019

Depuis plus d’une quinzaine d’années, EDUCAM délivre des certificats sectoriels à de nombreux étudiants en fin de formation.

« Des partenariats ont ainsi été développés avec l’IFAPME, le FOREM, le VDAB, Bruxelles Formation, Syntra, l’IAWM, etc. Pour ces partenaires, l’épreuve certificative fait partie intégrante des examens de fin de cursus », explique Alexis Roelandt, Manager Partnerships. Avec ces épreuves, qui se veulent objectives, neutres et impartiales, EDUCAM a mis en place un système qui permet une mesure univoque, sur l’ensemble du territoire belge, de la maîtrise technique des compétences requises sur le terrain pour l’exercice des huit métiers actuellement visés par ces épreuves. « La première épreuve certificative s’est déroulée durant l’année scolaire 2000-2001. Elle concernait la mécanique automobile avec les mécaniciens d’entretien et les mécaniciens polyvalents. Se sont ajoutés à ces métiers les techniciens en maintenance et diagnostic automobile, puis les métiers de la carrosserie, avec le préparateur, le peintre et le tôlier, et de la mécanique de la moto. Il n’est pas exclu que de nouvelles épreuves sectorielles soient développées pour d’autres profils de métier », ajoute Alexis Roelandt. 

L’intérêt de ces épreuves sectorielles est de vous fournir la garantie de la maîtrise des compétences techniques minimales pour exercer les métiers visés, peu importe la filière de formation suivie par le candidat. « Alors qu’une grande diversité des diplômes, des certificats et des attestations des primo-arrivants sur le marché de l’emploi dans le secteur automobile a été constatée, la certification développée par EDUCAM assure aux entreprises que les candidats qui ont réussi l’épreuve sont techniquement compétents », insiste Alexis Roelandt.

Concrètement, les épreuves se déroulent une fois par an et leur contenu n’est connu de personne avant l’examen. Le jour de l’épreuve, le candidat est jugé par un formateur avec lequel il n’a jamais eu de contact, ce qui garantit que tous les futurs travailleurs sont évalués de la même manière, peu importe la filière suivie. « Afin de hausser le niveau et de coller au mieux aux attentes du secteur, les épreuves sont révisées chaque année par un groupe d’experts et sur la base des retours livrés par le secteur ».

Si ces épreuves servent d’unités de mesure, elles constituent aussi un point de départ pour de nouvelles collaborations entre EDUCAM et le secteur de l’automobile. EDUCAM propose ainsi des formations sur mesure afin de répondre au mieux aux évolutions et à vos attentes.

Contactez-nous au 02 778 63 30 ou envoyez un e-mail à info@educam.be. Vous pouvez également toujours visiter notre site web : www.educam.be