Actualité Mobilité

Zoom sur le secteur du dépannage

19-06-2019

Comme certains autres secteurs, le secteur du dépannage et de l’assistance a des contours assez flous. Plusieurs manières de le définir peuvent être utilisées et c’est probablement dans leur combinaison qu’on se rapproche de la réalité des choses. Essayons d’y voir plus clair.

La première méthode consiste à reprendre le nombre de sites et de sociétés ayant cette activité déclarée dans la Banque Carrefour des Entreprises. On arrive ainsi à 6.728 entreprises et 7.047 sites d’établissements. Même si on ne reprend que les entreprises ayant l’activité de dépannage comme principale, on arrive encore à 5.693 entreprises, ce que tous les acteurs du secteur estiment comme largement exagérés. En effet, de nombreux garages proposent cette activité à leurs clients mais ne l’effectuent pas eux-mêmes et font appel à de la sous-traitance.

Une autre méthode consiste alors à reprendre les entreprises qui ont dans leur parc au moins un véhicule de type « dépanneuse ». On arrive là à 1.098 entreprises. Cependant, on y regardant de plus près, on a là des entreprises de location de véhicules ou des garages / concessionnaires. A nouveau le chiffre semble très élevé.

En regroupant ces deux informations – les entreprises ayant l’activité de dépannage déclarée et celles qui possèdent au moins un véhicule de dépannage, on arrive alors à une donnée plus réaliste de 431 entreprises réparties sur 510 sites. 63 % de ces sites sont en Flandre, 31 % en Wallonie et 6 % à Bruxelles. A côté des acteurs importants du dépannage ayant plus de 10 voire 20 véhicules parfois sur plusieurs sites, on peut également mentionner VAB et Touring.

Si aucune donnée de chiffre d’affaires de l’ensemble du secteur n’est disponible, on peut néanmoins relever que le nombre de véhicules de dépannage en circulation a baissé continuellement ces dernières années, de 4.214 véhicules en 2015 à 3.927 en 2018.

Au niveau des marques, le top 3 en 2018 est occupé par Mercedes (29 % du marché), Iveco (18 %) et MAN (8 %).

Secteur dépannage