Le travailleur a-t-il droit à une indemnité complémentaire en cas de chômage temporaire?

Les ouvriers ont droit à un complément à charge du fonds social (12,70 euros pour les entreprises de garage/du commerce du métal et de 11,64 euros pour les entreprises de carrosserie). En cas de chômage temporaire pour raisons économiques, l’employeur est tenu d’octroyer cette même indemnité complémentaire à ses employés (CPAE 200). Cependant cette mesure ne s’applique pas au chômage temporaire pour force majeure ‘corona’.

Cliquez ici pour de plus amples informations.