Communiqués Mobilité

Faux départ pour les ventes de véhicules neufs et d’occasion

10-02-2021

Toutes catégories de véhicules neufs confondues, les immatriculations plongent dans le rouge en janvier, y compris celles des motos neuves (-33,1 %), la seule catégorie à s’être maintenue l’an dernier.  Pour les véhicules d’occasion, seuls les motos et véhicules utilitaires lourds font mieux qu’en janvier de l’an dernier.  Il est frappant que les voitures particulières d’occasion aient essuyé les plus fortes pertes (-12,9 %).  Pourtant ces déclins ne peuvent être entièrement attribués à l’annulation du Salon de l’Auto : il faudra en analyser les conséquences à plus long terme.  Pour conclure sur une note plus optimiste, la part des voitures particulières neuves dont l’émission de CO2 est inférieure à 109 g/km dépasse désormais la moitié du nombre total d’immatriculations (52,8 %), grâce aux véhicules hybrides (pour la première fois plus de 25 %) et à la croissance des voitures électriques.

Pour les graphiques et l’analyse des immatriculations (neuves et d’occasion) de voitures particulières, d’utilitaires et de motos, cliquez ici.